L’OM doit maintenant penser au terrain

L’OM reçoit Lens, mardi, pour le 1er des 8e de finale de la Coupe de la Ligue. Après ces derniers temps mouvementés, marqués par le conflit entre Didier Deschamps et José Anigo, les Phocéens tenteront de continuer à remonter la pente contre des Lensois à la peine en championnat et qui débarquent sans aucun complexe au Stade Vélodrome face aux doubles tenant du titre.

Didier Deschamps

Cette rencontre était encore une des affiches de L1 il y a quelques années. C’est dorénavant un huitième de finale de Coupe de la Ligue entre deux équipes mal en point, qui ont fait plutôt parler d’elles au niveau extra-sportif que par leurs résultats sur les terrains ces dernières semaines. Englué en queue de classement en L2 (seizième) et pointé du doigt après les incidents qui ont émaillé son déplacement à Bastia il y a deux semaines, Lens se déplace sur le terrain de Marseillais qui se sont certes rassurés contre Ajaccio samedi en championnat (2-0), mais qui se sont payés une crise interne malgré ce bon résultat. Plus que le résultat et le doublé salvateur d’André Ayew contre les Corses, ou la grève des encouragements d’un Vélodrome dépité devant les résultats de ses protégés, c’est plutôt le gros clash entre José Anigo et Didier Deschamps qui a fait les titres des médias. La virulente sortie médiatique du directeur sportif phocéen, sanctionné par Vincent Labrune, à l’encontre de l’entraîneur a rappelé que rien n’est jamais simple à l’Olympique de Marseille, que ce soit en coulisses ou sur le terrain.

Pour des joueurs déjà touchés moralement par un début d’exercice raté, en atteste la 12e place en L1, il s’agira de faire abstraction pour se concentrer sur le jeu et poursuivre l’opération reconquête, dans une compétition dont ils sont les doubles tenants du titre. “Si on gagne à Marseille, alors qu’on est en grande difficulté, ce serait un exploit“, a reconnu pour sa part Jean-Louis Garcia, l’entraîneur artésien, dont les joueurs, à la recherche d’un succès depuis cinq rencontres, ont mordu la poussière devant Guingamp vendredi en championnat (0-2). Malgré les péripéties traversées par Marseille, les Sang et Or ne se font pas vraiment d’illusions. “On a zéro pression, on n’est pas favori. C’est un bel événement. Le contexte est particulier. Pour l’Olympique de Marseille, ce ne sera pas simple à gérer avec l’accumulation des matchs. Le Vélodrome sonnera peut-être un peu creux. Mais, pour nous, c’est une belle rencontre à jouer“, a ajouté Garcia.

Sans Mandanda, laissé au repos, l’OM devrait procéder à un turn-over, tandis que les rencontres s’enchainent entre le championnat et la C1. “ Ce ne sera pas la même équipe mardi car il y a un enchaînement, a prévenu Didier Deschamps, qui sera également privé de Diawara, suspendu, et Mbia, blessé. Quand on gagne, tout le monde veut jouer. Ceux qui étaient sur le banc peuvent être sur le terrain mardi“. Remplaçants contre Ajaccio, Lucho et Diarra pourraient se voir laisser une nouvelle chance en Coupe de la Ligue. André-Pierre Gignac pourrait de son côté fêter sa 1ère titularisation de la saison. Qu’importe les joueurs alignés de toute façon : charge à eux de faire oublier les derniers jours mouvementés du club. On n’ose imaginer les conséquences d’une élimination prématurée en Coupe de la Ligue pour l’OM…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)