Exclu TM, Cavenaghi : “De grands moments en France”

Après avoir eu l'occasion de s'entretenir avec l'agent de Fernando Cavenaghi il y a un peu plus de quinze jours, le correspondant italien de Top Mercato Giuseppe G. a eu la chance d'interviewer directement l'attaquant argentin de River Plate. Bonne lecture.

Fernando Cavenaghi

Fernando, comment allez-vous ?

Je suis heureux car je vis en Argentine et j'évolue dans l'équipe dont j'ai toujours été fan : River Plate.

Cela ne vous dérange pas de jouer en Deuxième division ?

Non, mon objectif est d'aider l'équipe à remonter dans l'élite. J'espère pouvoir faire de bonnes performances et marquer le plus de buts possibles afin de relever ce challenge.

Que retenez-vous de votre expérience à Bordeaux ?

Pour moi, Bordeaux c'est comme une deuxième maison. J'ai passé de grands moments en France. Je me sentais vraiment bien dans cette ville que ce soit sur un plan personnel ou professionnel avec l'équipe girondine. Je garde de bons souvenirs tant avec mes amis, mes coéquipiers ou encore le président. J'ai même acheté une maison à Bordeaux.

Quelle relation aviez-vous avec Marouane Chamakh ?

On s'entendait bien. J'ai eu l'occasion d'évoluer à ses côtés en attaque mais seulement en Ligue 1. En Ligue des champions, l'entraîneur (Laurent Blanc) faisait seulement jouer un attaquant de pointe sur le terrain.

Avez-vous encore des amis au sein de l'effectif de Bordeaux ?

Je discute toujours avec Jaroslav Plasil. On parle de football, de la famille et de beaucoup de choses. C'est un ami très cher et je profite d'ailleurs de l'occasion de cette interview avec vous pour le saluer affectueusement.

Comment voyez-vous votre futur ?

Je ne sais pas encore, nous allons voir. Lorsque mon contrat sera terminé, nous (lui et son agent) verrons qu'elle est la meilleure solution pour moi. Pour l'instant, je suis très heureux ici en Argentine dans mon pays natal.

Laisser un commentaire