Manchester United gagne, le cadeau de Sir Alex Ferguson !

Pour fêter les 25 ans de Sir Alex Ferguson à la tête du club, Manchester United l'a emporté au Théâtre des Rêves devant Sunderland. Une rencontre gagnée certes sur la plus petite des marges (1-0), avec une réalisation de Wes Brown contre son camp.

Sir Alex Ferguson

Manchester United a fêté Sir Alex Ferguson comme il se devait. Pour les 25 ans du manager à la tête du club, qui ont lancé le match dans une ambiance pleine d'émotion à Old Trafford, les Red Devils ont battu Sunderland sur la plus petite des marges (1-0), et avec pas mal de difficulté. La faute on l'a dit à l'importance donnée à Ferguson, prenant le pas sur la rencontre, et qui a inhibé United en première période, semble-t-il. Pendant 45 minutes, les Mancuniens sont bien trop timides, et manquent clairement de mouvement, d'agressivité collective et d'engagement. Les Red Devils se procurent très peu d'occasions, et s'apprêtent à rejoindre les vestiaires sur un score nul et vierge, jusqu'à un sursaut de Nani. Sur son côté droit, le Portugais perfore et frappe, parvenant à trouver un corner. Le Lusitanien le frappe lui-même, et son ballon va trouver la tête de Wes Brown, le défenseur de Sunderland qui marque contre son camp (45e + 1). Un petit cadeau du Black Cat, passé par United, à son ancien entraîneur.

Au retour des vestiaires, les Red Devils se présentent immédiatement avec de meilleures intentions, mais ne trouvent pas pour autant la faille. Les Mancuniens frappent bien au but gardé par Westwood, mais ne marquent pas. Comme dans la semaine contre l'Otelul Galati en Ligue des Champions, Ferguson a aligné Wayne Rooney au milieu de terrain, en soutien des deux attaquants Hernandez et Welbeck. Derrière, les deux latéraux, le jeune anglais Phil Jones et le Français Evra rendent une très bonne copie, alors que le manager écossais avait une nouvelle fois préféré Lindegaard à De Gea dans les buts. Aucun but n'est marqué en seconde période, et Manchester United s'impose difficilement devant Sunderland, pour un match qui restera uniquement dans les annales pour la célébration symbolique de la longévité de Sir Alex sur le banc mancunien. Sur le plan comptable, United prend trois points qui lui éviteront d'être un peu plus distancé par le frère ennemi de City, leader du championnat anglais.