Chamakh et Squillaci, par ici la sortie ?

Après avoir longtemps cherché son équipe-type à la suite d’un début de saison très compliqué, le manager d’Arsenal Arsène Wenger semble avoir trouvé la bonne formule. Conséquence, deux joueurs bien connus en France pourraient être contraints de quitter l’Emirates Stadium en janvier.

Sébastien Squillaci et Marouane Chamakh


Sébastien Squillaci a perdu du terrain. Depuis son arrivée à Arsenal lors du mois d’août 2010, le défenseur central français a eu toutes les peines du monde à s’imposer pour de bon chez les Gunners. Après une première saison d’adaptation difficile, l’ancien joueur du FC Séville pensait franchement réussir à gagner pour de bon sa place de titulaire au sein de la formation londonienne. Mais pour l’heure, le natif de Toulon n’a pas fait une seule apparition en Premier League ou en Ligue des champions.

Des joueurs comme Per Mertesacker, Thomas Vermaelen ou encore Laurent Koscielny l’ont clairement relégué sur le banc de touche. Conséquence, Sébastien Squillaci pourrait prendre la poudre d’escampette à l’occasion du prochain marché des transferts hivernal dixit le Daily Mail. Contre une somme comprise entre 2 et 3 millions d’euros, le footballeur âgé de 31 ans pourrait être autorisé à changer d’air que ce soit pour évoluer au sein d’une autre écurie anglaise voire même française si un retour dans l’Hexagone le séduit.

Chamakh dans l’expectative

Durant le mois d’août, Marouane Chamakh avait clamé haut et fort son envie de se faire un nom en Premier League. Après une première saison entamée de la meilleure des façons, l’attaquant marocain a perdu le fil sur le plan physique et le fait de ne pas bénéficier d’une trêve hivernale à la française ne lui a pas permis de se refaire la cerise lors de la seconde partie de cet exercice 2010/2011. Croyant pouvoir mettre à profit cette expérience afin de rebondir cette saison, le buteur africain a beaucoup travaillé pendant la préparation estivale pour retrouver la grande forme.


Mais l’arrivée de nouveaux concurrents redoutables comme Park Chu-Young et surtout Gervinho pendant le mercato, sans compter les performances exceptionnelles de Robin van Persie, ont joué en sa défaveur. A 27 ans, l’ex-joueur des Girondins de Bordeaux devra inexorablement se demander durant les prochaines semaines s’il doit, ou non, poursuivre sa route à Arsenal en tant que joker de luxe… ou bien tenter sa chance ailleurs. Le Lion de l’Atlas n’a plus le temps de tergiverser…