Un président de Ligue 1 veut sauver Gignac !

A l’heure actuelle, on se demande vraiment si André-Pierre Gignac arrivera un jour à s’imposer à l’Olympique de Marseille. Un départ pourrait permettre à l’attaquant de relancer sa carrière qui est au point mort.

André-Pierre Gignac et Louis Nicollin

Des statistiques en berne. Depuis le début de la saison, l’ancien buteur du Toulouse FC a inscrit un seul but en dix matches. Surtout, le natif de Martigues n’a toujours pas réussi à devenir titulaire au sein de l’équipe de Didier Deschamps. Forme insuffisante, manque de repères sur le terrain, confiance déficiente… : les explications sont nombreuses afin de cerner pourquoi le footballeur qui a débuté sa carrière au FC Lorient rame au stade Vélodrome. D’ailleurs l’entraîneur phocéen Didier Deschamps n’avait pas hésité à mettre en avant ces carences pendant un point presse relayé par La Provence récemment.

“Il est encore un peu en retard par rapport aux autres attaquants. Pendant la trêve (internationale), il va pouvoir travailler. Je vais avoir besoin de lui mais il est un peu en retard par rapport à Loïc Remy et Jordan Ayew sur le plan athlétique. Il va falloir qu’il profite de son temps de jeu pour revenir à son meilleur niveau”, avait-il préconisé. En toute fin de mercato, André-Pierre Gignac avait bien failli tourner le dos à l’OM avec en point de mire la Premier League anglaise. Lors du prochain marché des transferts hivernal, le footballeur âgé de 25 ans pourrait vraiment prendre le large car on le voit mal continuer sur cette pente raide jusqu’à la fin de la saison.

Nicollin lui tend la main

Pendant un entretien relayé sur le site d’Eurosport, le président de Montpellier Louis Nicollin a indiqué qu’il est prêt à recruter André-Pierre Gignac si ce dernier souhaite s’exprimer dans l’Hérault ! “Si Gignac veut venir à Montpellier, je le prends demain matin”, a-t-il certifié. Même si le buteur marseillais traverse une période sombre, celui que l’on surnomme Loulou est convaincu de pouvoir le rebooster. “Sa crise de confiance me fait doucement rigoler. S’il vient demain à Montpellier, il est de nouveau international, il flambe et il voudra de nouveau plein de sous.” Même si l’équipe du MHSC a fait un début de saison remarquable (2e place), rien ne dit que le Martégal voudra continuer son chemin à la Mosson.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement