L’OM débute une semaine de folie

Montpellier, deuxième de Ligue 1, ce samedi, le Paris Saint-Germain, leader du championnat, le week-end prochain, et entre temps l'Olympiakos Le Pirée pour un match de poules capital en Ligue des champions, la semaine à venir s'annonce éprouvante pour l'Olympique de Marseille. Cette semaine, et particulièrement ce premier match de la série face aux Héraultais, peuvent être vus comme un tournant dans la saison phocéenne.

Ayew

Il est peu dire que la semaine qui s'annonce va être d'une importance capitale pour l'Olympique de Marseille. Après un début de saison catastrophique, le club phocéen s'est bien repris en enchaînant sept matchs sans défaite et surtout trois succès lors des trois dernières journées, et arrive en regain de confiance au “tournant” de son exercice. C'est du moins comme ça que les observateurs avisés de l'OM jugent l'incroyable série qui s'annonce au calendrier, avec le déplacement à Montpellier ce samedi (21h) en Ligue 1 puis la réception du Paris Saint-Germain le week-end prochain, soit deux chocs face aux deux premiers du classement, entrecoupés par une rencontre décisive en Ligue des champions face à l'Olympiakos Le Pirée.

Sur les ondes de RMC, Rolland Courbis, l'ancien entraîneur de Marseille, a évoqué ce tournant : “Depuis des semaines, on pense à cette coupure occasionnée par les matchs de l'équipe de France qui va ensuite donner ces trois matchs importants pour toutes les équipes, surtout pour l'OM qui joue là l'un des tournants de sa saison si ce n'est pas le tournant le plus important de sa saison… En effet, il faut d'abord affronter le deuxième du championnat à savoir Montpellier. Vient ensuite l'Olympiakos en Ligue des champions, un match important pour se qualifier et qui ne sera pas non plus, loin de là, une rencontre de tout repos. Et après ce handicap d'avoir rencontré l'Olympiakos en coupe d'Europe, l'OM reçoit le Paris Saint-Germain, leader, trois jours après. Cette semaine-là est donc une semaine très importante pour les Marseillais.”

Si cette rencontre à Montpellier peut évidemment être fondatrice pour la suite du championnat et l'échéance immédiate du grand Classique face au PSG, elle pourrait aussi définitivement couler l'OM dans sa remontée vers les places européennes, et plus précisément vers le fauteuil de vice-champion de France derrière un club de la capitale qui semble irrattrapable. Car comme le souligne Olivier Giroud, l'attaquant héraultais, l'écart entre le MHSC et l'OM pourrait passer de 9 à 12 points à l'issue de la rencontre, et donc offrir au club entraîné par René Girard un sacré matelas : “C'est un match important, mais ce n'est pas un match décisif non plus. Ce serait bien de laisser Marseille à neuf points, mais si nous avons l'opportunité de les reléguer à 12 points, on ne s'en privera pas. Ce qui est certain, c'est que nous avons vraiment envie de continuer notre marche en avant.” Marseille n'a donc vraiment pas droit à l'erreur.