Anzhi se positionne pour A.Ayew

Alors que l’Olympique de Marseille peine à décoller en championnat, André Ayew reste certainement le petit rayon de soleil côté olympien. Le milieu ghanéen, auteur de 4 réalisations cette saison, serait déjà dans le viseur de nombreuses formations à commencer par les Russes d’Anzhi.

Ayew

L’OM n’y arrive décidément pas. Après une légère accalmie avant la trêve internationale, Marseille est de nouveau retombé dans ses travers ce samedi face à Montpellier (1-0). Face aux formations du haut de tableau, les Provençaux ne parviennent pas à développer leur jeu. Depuis le début de saison, les hommes de Didier Deschamps ne sont ainsi parvenus qu’à décrocher des succès que face à des équipes de seconde zone. Un bilan peut flatteur que le public marseillais peine à digérer. Résultat plusieurs groupes de supporters n’ont pas hésité à faire des grèves d’encouragement. Malgré tout, un homme semble s’extirper du brouillard olympien, André Ayew. Impeccable dans l’état d’esprit, le meneur marseillais a également fait preuve de réalisme depuis le début de la saison avec 4 réalisations à son compteur.
Dans tous les bons coups, passeur, défenseur, initiateur, le buteur ghanéen se donne sans compter afin d’aider son équipe à sortir la tête de l’eau. Il fait désormais partie des joueurs clés du nouveau système en 4-4-2 du technicien olympien. Pourtant, les rumeurs de départ continuent de foisonner dans la presse. Cet été déjà, le n°20 de l’OM était annoncé du côté d’Arsenal. Aucune offre concrète n’a cependant été formulée par les dirigeants londoniens.

Une grosse somme déjà dans les cartons ?

Sa clause de départ aurait ainsi été fixée à 11 millions d’euros. Une somme qui ne devrait pas affoler la formation d’Anzhi. Sous contrat avec l’OM jusqu’en juin 2014, André Ayew n’a, comme le précise L’Equipe, toujours pas prolongé son bail phocéen. Un retard qui se fait ressentir dans les rémunérations du joueur. Même si le Ghanéen fait partie des meilleurs joueurs de l’effectif marseillais à l’heure actuelle, son statut est loin de se ressentir sur sa fiche de paie. Avec une rémunération de 100 000 euros brut mensuel, il ne ferait même pas partie de l’effectif titulaire si Didier Deschamps suivait scrupuleusement la hiérarchie des salaires au moment d’établir sa feuille de match. La formation de Samuel Eto’o pourrait ainsi profiter de cette opportunité pour convaincre le joueur de venir rejoindre le championnat russe. En effet, selon Canal +, le club serait à son tour sur les traces du fils d’Abedi Pelé. Soucieux de bâtir une formation de renom, les dirigeants de Makhachkala ne seraient pas incessibles aux prestations de l’international ghanéen. Au regard des sommes proposées, l’Olympique de Marseille saura t-il retenir le joueur ? Dans ces conditions, on voit mal comment il pourrait être freiné par un départ…

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement