Wenger toujours fidèle à Arsenal

Mal parti en début de saison avec notamment la claque monumentale reçue à Manchester United (8-2), Arsenal a repris du poil de la bête depuis, grimpant au sixième rang de la Premier League.

Arsène Wenger

Toutes les histoires d’amour, même les plus belles, ont une fin, voulue ou non. Mais certains cherchent à retarder l’échéance comme Sir Alex Ferguson; qui fait de la résistance du côté de Manchester United depuis maintenant 25 ans. Ou Arsène Wenger qui dispute là sa quinzième année avec le club anglais d’Arsenal. Rebâtissant l’équipe de fond en comble, l’Alsacien a fait des Gunners une grande équipe européenne, trois fois champions d’Angleterre sous sa coupe. Mais la saison passée, difficile à bien des égard tant sur un plan sportif qu’extra-sportif, avec, entre autres, les départs conjugués de Samir Nasri à Manchester City et Francesc Fabregas au FC Barcelone, semblent encore et toujours pesé sur Wenger.

C’est vrai que la saison passée a été la plus difficile depuis mon arrivée au club“, concède-t-il dans les colonnes du Daily Mail. Ce qui a été dur à avaler est le sentiment que quelque chose était fini. Pour la première fois, je perdais des jeunes joueurs qui avaient atteint leur maturité. C’était dur pour moi. C’est douloureux de perdre des joueurs-clé dans lesquels vous avez beaucoup investi.” Concernant la possibilité de le voir quitter le banc de touche de l’Emirates Stadium, Arsène Wenger a rappelé qu’il était “totalement voué à Arsenal“, arguant que c’était “le club de (sa) vie” et qu’il “honorerait (son) contrat“, ce dernier expirant en juin 2013.

Alors que certains médias britanniques avaient repris ses propos diffusés dans L’Equipe où il remettait en cause son avenir chez les Gunners, Wenger a tenu à clarifier la situation: “Le journaliste en question m’a demandé pour quelle raison je pourrais quitter Arsenal et je lui ai dit que la seule raison qui me ferait quitter le club était de ne pas atteindre ce que l’on attendait de moi.” Bien reparti pour venir titiller les cadors de la Premier League, grâce à un Robin Van Persie marchant sur l’eau depuis le début de la saison, Arsenal reste sur une série de cinq victoires consécutives en Premier League et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, tout comme Arsène Wenger…

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement