Nice : Governatori “tire à vue” sur les Aiglons !

L'ancien directeur général de l'OGC Nice, Patrick Governatori, n'est pas tendre avec les dirigeants actuels du club azuréen. Pour lui, le président Jean-Pierre Rivère et ses collaborateurs vont faire couler les Aiglons à ce rythme (18e place en Ligue 1).

“C'est plus qu'inquiétant, on est dans le trou. Au lieu d'avancer, on a reculé”, a confié l'ex-dirigeant par le biais de L'Equipe. Celui qui détient toujours 22% des parts de l'OGCN a d'abord remis en cause le recrutement niçois lors du dernier mercato. “On a pris des pastèques. Abriel n'a pas fait un match acceptable, et tu l'as pour trois ans. Quant à Dja Djédjé, Guié Guié et Pentecôte, c'est un but à eux trois en L 1 cette saison, tu ne t'es pas renforcé. Il y a eu plein d'erreurs”, a-t-il fait remarquer.

Par ailleurs il a indiqué que la promotion de René Marsiglia, l'ex-adjoint d'Éric Roy, au poste d'entraîneur principal ne sert strictement à rien. “On ne pouvait pas repartir dans les mêmes conditions, il fallait changer les coaches dès le départ (…) C'est prendre les gens pour des c… C'est mettre une jambe de bois à la place d'une jambe de plâtre”, a-t-il lâché. Pour lui, un technicien comme Rolland Courbis aurait pu changer la donne. “Pour moi, si rien n'est fait, on va en L2. Il faut un entraîneur confirmé et pour moi, Rolland Courbis, un bon entraîneur bien confirmé, serait la solution”, a-t-il prescrit.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement