Lille dans l’obligation de s’imposer

Le LOSC se déplace sur la pelouse du CSKA Moscou ce mardi (18h), en match avancé de la 5e journée de Ligue des champions, avec l’obligation de s’imposer pour continuer à croire à la qualification pour les huitièmes de finale de la compétition. Tout autre résultat serait synonyme d’élimination de la C1 pour des Lillois qui comptent également sur l’Inter Milan dans l’autre rencontre du groupe. Un match à suivre sur Foot +.

Eden Hazard

Cette fois, Lille n’a vraiment plus le choix. Si jusque-là chaque faux-pas des hommes de Rudi Garcia dans cette édition 2011-2012 de la Ligue des champions pouvait être rattrapé dans les matchs suivants, ce n’est aujourd’hui plus le cas. Le LOSC, qui compte trois points de retard sur le CSKA Moscou et Trabzonspor, respectivement 2e et 3e d’un groupe B de C1 assez facilement dominé par l’Inter Milan, se déplace en Russie ce mardi en match avancé (18h) pour le compte de la 5e journée de la compétition avec l’obligation pure et simple de l’emporter. Une défaite mettrait évidemment fin à tout espoir, tandis qu’un match nul ne serait pas éliminatoire mais contraindrait les Dogues à un dangereux pari sur la différence de buts lors de leur dernier match face à Trabzonspor et dans la rencontre entre l’Inter et Moscou.

Des Milanais justement, double vainqueurs des Lillois lors des deux précédentes journées, dépend également la qualification des Nordistes. Précédemment bourreaux, les Nerazzurri sont devenus les meilleurs alliés des hommes de Rudi Garcia. Car une victoire lilloise à Moscou ne suffirait pas si les Interistes ne s’imposent pas eux aussi sur la pelouse de Trabzonspor. Si le LOSC a confiance en sa capacité de décrocher deux victoires lors des deux prochaines journées, il doit aussi compter sur deux victoires de l’Inter, qui pourrait décider de lâcher le dernier match si sa première place dans le groupe était assurée dès ce mardi soir en Turquie. Le problème est donc un peu le même que pour une autre équipe française dans cette Ligue des champions, l’Olympique Lyonnais, qui doit lui aussi espérer que le Real Madrid jouera le jeu jusqu’au bout en allant s’imposer sur le terrain de l’Ajax Amsterdam.

Dans leur course à une première victoire en C1 cette saison, les champions de France en titre ont au moins l’avantage d’affronter un CSKA Moscou légèrement diminué. Seydou Doumbia, l’attaquant ivoirien du club russe est suspendu pour la rencontre, et son entraîneur Leonid Slutski avoue que c’est un coup dur pour son équipe : “L’absence de Doumbia va peser sur le plan tactique. C’est un grand atout en moins mais on a les armes pour s’adapter.” Doumbia est le meilleur buteur du club cette saison en Ligue des champions, avec quatre réalisations, et se positionne même au rang de troisième meilleur buteur de la compétition, derrière Lionel Messi et Mario Gomez. Face au LOSC lors du match aller en France, l’Ivoirien s’était même fendu d’un doublé. Sa suspension sera à coup sûr préjudiciable pour des Moscovites qui jouent eux aussi une place en huitièmes de finale : “Nous aussi, on doit gagner pour se qualifier”, explique Slutski en conférence de presse. “On est à peu près dans la même situation et on fera le jeu chez nous. Je pense que les deux équipes vont se montrer très agressives, il faudra savoir répondre au défi.”

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement