Paris perd à Salzburg et voit s’éloigner la C3

Le PSG s’est incliné (2-0) sur le terrain du Red Bull Salzburg ce jeudi, lors de la 5ème journée de poules de l’Europa League, et n’est plus maître de son destin dans cette compétition. Les joueurs d’Kombouaré devront compter sur un faux-pas des Autrichiens à Bratislava dans deux semaines, et ne pas chuter au Parc contre l’Athletic Bilbao.

Paris

Le Paris Saint-Germain tombe de plus en plus bas. Alors qu’il avait la possibilité de valider son billet pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa ce jeudi, en déplacement à Salzburg pour y défier le Red Bull, et de se relever de sa série de deux défaites consécutives en L1, le club de la capitale s’est encore une fois incliné (2-0), et a peut-être dit adieu à la Ligue Europa. Les Autrichiens, qui comptaient trois points de retard sur Paris avant la rencontre, sont revenus à leur hauteur, et ont même pris l’avantage grâce à la différence de buts spéciale, et pour être plus précis aux buts marqués à l’extérieur, puisque les joueurs d’Antoine Kombouaré avaient remporté le match aller 3-1 au Parc des Princes. Le Paris Saint-Germain n’a donc plus son avenir entre les mains, puisqu’une rencontre gagnée de Salzburg dans deux semaines sur la pelouse du Slovan Bratislava, la formation la plus faible du groupe, serait automatiquement éliminatoire. Les Franciliens doivent envisager un faux-pas du Red Bull en Slovaquie, et obtenir un meilleur résultat pour leur part, avec la réception de l’Athletic Bilbao. Il faudra faire au moins match nul si les Autrichiens s’inclinent, et nécessairement l’emporter s’ils accrochent le match nul.

Dans le contenu de son match, le Paris Saint-Germain n’a pas été bien brillant non plus. La première mi-temps a été dans le prolongement de la performance du Vélodrome, d’une faiblesse incroyable. Antoine Kombouaré n’avait conservé que trois des titulaires de dimanche à Marseille, mais avec Christophe Jallet au poste de milieu offensif droit ce jeudi. Une équipe bis aussi peu inspirée que les soi-disant stars du club ces dernières semaines, qui s’en est bien sortie avec un seul but encaissé au repos. Les Autrichiens ont dominé la 1ère période de la tête et des épaules, avant de souffrir au retour des vestiaires. Les entrées de Bahebeck et Gameiro ont apporté plus de mouvement, mais n’ont pas augmenté les statistiques en termes de frappes cadrées, loin de là. Tentant d’égaliser jusque dans les derniers instants de la partie, le PSG a été pris une seconde fois dans les arrêts de jeu, sur corner, tandis que seulement trois attaquants de Salzburg étaient à la réception du coup de pied de coin, contre cinq Parisiens. La défaite reste logique, et Paris devra changer de visage pour espérer battre un Bilbao leader. Mais il est peut-être trop tard.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement