“La Panthère” doit ressortir ses grifffes !

Au début de la saison, tout marchait comme sur des roulettes pour Bafetimbi Gomis. Au bout de dix journées de Ligue 1, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais avait déjà inscrit sept buts sans oublier ses deux réalisations en Ligue des champions. Mais un grain de sable tricolore a tout changé.

Bafetimbi Gomis

Un cauchemar contre l’Albanie. A la suite de ses très bonnes prestations avec les Gones, Bafetimbi Gomis avait été logiquement retenu en équipe de France par Laurent Blanc. Mais l’ancien buteur de l’AS Saint-Étienne a fait une prestation très moyenne contre l’Albanie (3-0, éliminatoires de l’Euro 2012) alors qu’il était titulaire et dans la foulée il n’a pas été reconduit pour affronter la Bosnie (1-1) quelques jours plus tard. “Les gars en face, s’ils avaient pu mettre le bus devant le but, ils l’auraient fait… Et Bafé est là, à récupérer des miettes de ballon. Et il le fait plus ou moins bien, il se fait découper. Le match suivant, Laurent Blanc a réussi l’exploit de le mettre dans les tribunes. Il n’existait plus. Bafé a plongé”, a déploré Bernard Lacombe par le biais du journal Le Progrès il y a une quinzaine de jours.

En revenant dans le Rhône, le joueur âgé de 26 ans semblait effectivement avoir perdu ses repères et surtout sa confiance devant le but. Ajoutez à cela qu’il n’avait plus assez de carburant dans le moteur. “Ces derniers temps, j’accusais le coup. Je le reconnais, j’étais un peu moins performant. J’avais besoin de souffler parce que j’ai pas mal joué depuis le début de la saison. En plus je revenais d’une grosse entorse ce qui m’a privé de mes vacances”, a déclaré celui que l’on surnomme la Panthère au cours de son intervention sur les ondes de la radio RMC. Fort heureusement, Bafetimbi Gomis a pu compter sur le soutien de ses coéquipiers mais aussi l’entraîneur rhodanien. “Avec Rémi Garde, on a pas mal discuté. Il compte sur moi. Maintenant, à moi de travailler pour retrouver mon niveau et ma fraîcheur”, a-t-il ajouté.

S’inscrire dans la durée à l’OL

Au sujet de son avenir, le natif de La Seyne-sur-Mer espère franchement qu’il pourra bientôt signer un nouveau contrat en faveur de l’OL. Même si son engagement actuel expirera en juin 2014, “Bafé” aimerait bien rester le plus longtemps possible à Gerland. “J’ai un peu parlé avec le président et le coach. Mais pour l’instant, on a mis ça dans un coin du bureau afin que je puisse travailler dans la sérénité. Mais je suis très bien à Lyon. J’ai envie de rester parce qu’il y a des bonnes installations à l’OL avec un staff de qualité. Le coach m’a fait pas mal progresser. Puis il y a Bernard (Lacombe) qui est là au quotidien et qui fait pas mal de choses pour moi”, a souligné l’attaquant lyonnais.

En attendant de voir comment les choses vont se goupiller à ce sujet, Bafetimbi Gomis serait bien inspiré de rapidement retrouver le chemin du but. En effet, il faut remonter au 15 octobre dernier pour retrouver la trace de sa dernière réalisation. C’était au cours d’un match entre l’Olympique Lyonnais et l’AS Nancy-Lorraine (3-1, 10e journée de Ligue 1). A l’époque les Gones étaient encore sur une bonne dynamique mais ils ont rapidement perdu le fil à partir du moment où le goleador qui a des origines sénégalaises a eu un gros passage à vide. Rappelons qu’en parallèle, l’Argentin Lisandro Lopez était contraint de se soigner à l’infirmerie ce qui n’a rien arrangé… Il faut espérer pour l’OL que Bafetimbi Gomis va retrouver du tonus avant la trêve hivernale car ils ont plus que jamais besoin de joueurs en forme pour revenir au sommet de la Ligue 1 (5e place, 7 points de retard à combler sur Montpellier qui est leader).

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement