Anelka règle ses comptes avant de partir

Sauf énorme hécatombe, Nicolas Anelka devrait quitter Chelsea cet hiver. En attendant, l’attaquant français devra prendre son mal en patience puisqu’il ne jouera plus avec les Blues jusqu’au prochain mercato.

Anelka

André Villas-Boas ne compte plus sur Nicolas Anelka. Ce n’était un secret de polichinelle pour personne, c’est désormais une certitude. Alors que le buteur français ne faisait pas partie du groupe de Chelsea qui s’est déplacé à Newcastle samedi, le technicien portugais a confirmé ce que tous les médias britanniques avaient déjà annoncé, à savoir que l’attaquant des Blues, tout comme le défenseur brésilien Alex, s’entraîneront désormais avec la réserve en attendant leur départ au prochain mercato. ” Les deux joueurs ont émis le souhait de quitter le club et nous avons accepté ces demandes de transferts. Mais cela ne veut pas dire que cela arrivera. Et si ça n’arrive pas, ils réintégreront le groupe d’entraînement “, a confié l’entraineur lusitanien. L’ancien joueur du PSG, dont le contrat expire en juin prochain, est annoncé avec insistance du côté de la Chine cet hiver. Les Etats-Unis ou la Russie (Anzhi Makhachkala, Terek Grozny) pourraient également l’accueillir.

Troussier dans le viseur

Mais avant de penser à son avenir, le natif de Versailles a souhaité mettre les choses au clair notamment avec Philippe Troussier qu’il pourrait prochainement croiser en Asie. ” Je ne joue pas, je ne parle pas mais je suis forcé de constater que vous n’arrivez pas à vous passer de moi… Donc je me permets de réagir si cela ne vous dérange pas trop. “ Le banni de la Coupe du monde 2010 vise explicitement le coach français dans son commentaire. ” Je ne connais pas Troussier mais j’ai toujours fait et assumé mes choix et je n’ai jamais attendu ses conseils. Donc qu’il ne s’inquiète pas pour moi… “ Anelka n’a semble t-il vraiment pas apprécié les remarques de l’actuel entraîneur des Shenzen Ruby concernant sa futur destination. Celui-ci lui avait en effet conseillé de s’orienter vers les Etat-Unis. ” Je me suis renseigné “, disait-il récemment, cité par le 10 Sport. ” Pas par intérêt car mon club n’a pas vraiment envie de mettre autant d’argent sur un joueur ni même l’envie de le recruter, mais par curiosité. On m’a répondu qu’il était à l’écoute des propositions, que l’Asie était une possibilité. Je sais que ce club de Shanghaï connaît des difficultés financières. (…) Aller là-bas serait une erreur. Je pense que la MLS serait un challenge qui lui conviendrait beaucoup mieux. “ Une chose est certaine, un accord avec le club chinois semble de plus en plus proche. Le Tricolore n’aurait certainement pas réagi de la même façon dans d’autres circonstances.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement