Zoom sur les matches de la soirée en Ligue des champions

Ce soir se déroulera la première partie de la dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Les Groupes E, F, G et H vont livrer leur verdict et on croise les doigts pour que l’Olympique de Marseille se qualifie en 8es de finale après son match contre le Borussia Dortmund.

André Villas-Boas

Groupe E :

Chelsea peut trembler. Les Bleus ne devront pas se louper face à Valence ce mardi. Une défaite ou tout autre résultat nul qu’un 0-0 les éjecteraient de la Ligue des champions, compétition dont ils ont atteint les 8e de finale ces huit dernières saisons. C’est dire si la pression sera sur les hommes d’André Villas-Boas, qui n’ont remporté que quatre de leurs dix derniers matchs. Chelsea a bien préparé cette rencontre en s’imposant face à Newcastle samedi en championnat (0-3). En face, Valence se présentera plein d’espoir, avec le moral gonflé à bloc deux semaines après son carton devant Genk en C1 (7-0). Le club ché comptera notamment sur son buteur maison, Roberto Soldado, pour tenter d’aller faire un exploit à Stamford Bridge. Dans l’autre rencontre de ce groupe, le Bayer Leverkusen, déjà qualifié, cherchera à valider sa première place sur la pelouse des Belges de Genk, déjà éliminés et à la recherche d’un premier succès dans cette compétition.

Groupe F :

L’OM aura un oeil sur la rencontre entre l’Olympiakos et Arsenal. Avec un petit point d’avance sur les Grecs, les Phocéens compteront sur un coup de pouce des Gunners, déjà qualifiés et qui pourraient leur faciliter la tâche en cas de succès. Mais à la vue du groupe emmené par Arsène Wenger, les Marseillais seraient bien inspirés de ne compter que sur eux-mêmes. Les Gunners ont en effet effectué le déplacement sans Van Persie, Arteta, Szczesny, Koscielny, Mertesacker, Ramsey, Song, Gervinho et Walcott. Soit autant de titulaires laissés à Londres au repos. Les Babys Gunners, épaulés par les remplaçant habituels (Squillaci, Benayoun, Chamakh, Park), auront fort à faire dans l’ambiance surchauffée du stade Karaiskakis, qui rêve de voir ses protégés atteindre les 8e de finale.

Groupe G :

A l’image de Chelsea, Porto ne fait pas le malin avant cette dernière journée. Dans un groupe dont ils partaient largement favoris, les Dragons sont dans l’obligation de s’imposer lors de leur dernier match pour se qualifier. La tâche ne s’annonce pas aisée, contre une équipe du Zénit Saint-Pétersbourg à qui un nul suffit pour accompagner les surprenants Chypriotes de l’APOEL Nicosie au prochain tour. “Les supporters nous seront d’une grande aide, a lancé Vitor Pereira, le successeur de Villas-Boas sur le banc du FC Porto. J’espère qu’ils créeront une atmosphère aussi brûlante que celle que nous avons vécu en Russie.” Dans l’autre rencontre, l’APOEL a l’occasion d’assurer sa première place face à un décevant Shakhtar Donetsk, déjà éliminé et assuré de finir dernier de cette poule.

Groupe H :

Après avoir assuré sa première place en s’imposant sur la pelouse du Milan AC il y a deux semaines, le Barça a décidé de ne prendre aucun risque à quelques jours du Clasico face au Real Madrid. Pep Guardiola a ainsi décidé de laisser la plupart de ses titulaires au repos pour la réception du BATE Borisov. Abidal, Xavi, Iniesta, Messi, Fabregas ou encore Villa regarderont des tribunes du Nou Camp la jeunesse catalane faire ses preuves. Le Milan AC fera également tourner en République Tchèque face à Plzen. Philippe Mexès en profitera pour fêter sa première titularisation sous les couleurs des champions d’Italie. Avantage à Plzen dans le match pour la 3e place : les Tchèques comptent deux points d’avance sur le BATE Borisov avant cette ultime journée.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement