Un duo Gignac-Giroud pour Montpellier ?

Au travers d’une interview diffusée sur les ondes de la radio RMC, le président de Montpellier Louis Nicollin a parlé de l’avenir de l’attaquant Olivier Giroud qui est impressionnant depuis le début de la saison mais aussi d’André-Pierre Gignac qu’il veut relancer dans l’Hérault !

André-Pierre Gignac et Olivier Giroud

Un tandem de feu à la Mosson ? Depuis déjà plusieurs semaines, le dirigeant du MHSC rêve d’offrir à son entraîneur René Girard un tandem Gignac-Giroud qui pourrait enflammer la Mosson. Une chose est sûre, Loulou veut en priorité réussir à garder Olivier Giroud qui a été convoqué en équipe de France récemment. “Je pense qu’il ferait bien de rester encore un an chez nous. L’été prochain, il peut avoir une possibilité, mais surement pas cet hiver !”, a-t-il certifié. Pour lui c’est sûr, l’ex-buteur du FC Tours a tout intérêt à continuer l’aventure à Montpellier mais il pourrait quand même lâcher du lest s’il reçoit une proposition alléchante en juin 2012. “Giroud doit beaucoup à son passage à Montpellier. A lui de voir s’il veut voler de ses propres ailes, et qu’on s’y retrouve financièrement.”

En parallèle, Louis Nicollin répète depuis plusieurs semaines qu’il sait comment requinquer André-Pierre Gignac qui est en perdition à l’Olympique de Marseille depuis déjà plusieurs mois. “C’est le gars qui se relancerait s’il venait à Montpellier, j’en suis sûr. C’est un affectif, on s’en occuperait bien, il serait dans son jus à la Paillade”, a-t-il souligné. Toutefois, le patron héraultais n’a pas encore entamé les discussions avec les décideurs provençaux. “Malheureusement, il est encore blessé. On a fait aucune négociation avec l’OM, mais si Marseille est intelligent, ils nous le prêtent cet été, on le remet d’aplomb, après ils le transfèrent, ils gagnent leurs sous, et nous, il nous aura fait une saison”, a-t-il prédit.

Un obstacle financier

Il y a huit jours, Louis Nicollin avait reconnu que cette opération a peu de chances d’aboutir pour une raison financière. En effet, André-Pierre Gignac touche environ 300.000 euros par mois en Phocée et l’homme d’affaires ne peut évidemment pas lui verser un tel salaire. “Aujourd’hui, c’est financièrement irréalisable. On a des bons rapports avec l’OM mais je ne pense pas que Vincent Labrune (le président de l’OM) va nous faire un cadeau en le laissant chez nous, tout en assumant l’intégralité de son salaire. Est-ce envisageable ?”, avait-il confié encore sur RMC. Une chose est sûre, il serait vraiment intéressant de voir ce que pourrait donner un duo Gignac-Giroud même si le premier cité a la tête au fond du seau.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement