City et United à la trappe !

L'ultime soirée de la phase de groupes de la C1 a réservé son lot de surprises. Les deux rivaux de Manchester, United et City, sont restés sur le carreau. Bâle, qui s'est payé le scalp des Red Devils et Naples, vainqueur de Villarreal, sont les bourreaux des deux clubs anglais.

Naples rit, City pleure


City n'avait plus son destin en main avant cette ultime journée. Contraints de compter sur une défaite de Naples pour atteindre les huitièmes de finale, les joueurs de Manchester City n'auront pas de regrets à nourrir ce mardi. Ils ont accompli leur part du travail, mais les Italiens n'ont pas failli. Contre une équipe B du Bayern, privée de Franck Ribéry ou Mario Gomez notamment, laissés au repos, les joueurs de Roberto Mancini ont dominé les débats. Silva, peu après la demi-heure (36e), puis Touré, au retour des vestiaires (52e), permettaient aux partenaires de Nasri de rapidement creuser l'écart. Mais en Italie, Naples, alors tenu en échec par Villarreal, se réveillait. L'Helvète Inler faisait exulter le San Paolo (65e), avant que Hamsik ne double la mise et ne mette définitivement le Napoli sur orbite (76e). Malgré son succès devant le Bayern (2-0), Manchester City devra se contenter de l'Europa League. Vainqueur d'un Villarreal déjà éliminé (2-0), Naples accompagnera le Bayern en huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Le CSKA grille la politesse à Trabzonspor


Le match nul n'aura fait que des perdants au Stadium Nord. Incapable de s'imposer devant Trabzonspor, alors qu'un succès lui aurait permis de se qualifier pour le reste de la compétition, Lille quitte la scène européenne par la petite porte (http://www.sport.fr/football/ligue-des-champions-l-ol-comme-dans-un-reve-243624.shtm” target=”_blank“>voir par ailleurs) aurait été vain si les Madrilènes n'avaient pas joué le jeu à Amsterdam. Ou si l'arbitre du match entre l'Ajax et le Real n'avaient pas complètement plombé les Batave en les privant de deux buts totalement valables…Avant cela, le Real, pourtant privé de Ronaldo notamment, laissé au repos en vue du Clasico de samedi, avait ouvert la marque grâce à Callejon (14e). Sûrement assommée par les décisions arbitrales, l'Ajx encaissait juste avant la mi-temps un autre but, oeuvre de Higuain (42e), titulaire tout comme Benzema. Remplacé à la 55e minute de jeu, l'international tricolore n'a pas donné un coup de main à l'OL, au contraire de Callejon, auteur d'un doublé en fin de match (90e +2e). Un net succès (0-3) qui permet au Real Madrid d'être la seule équipe à réaliser le carton plein avec six victoires en autant de rencontre dans cette première phase.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement