Débat TM : l’OL et l’OM peuvent-ils aller loin en C1 ?

L’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais, pourtant dans une position inconfortable, sont parvenus à se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions après des succès incroyables mais vrais contre Dortmund (2-3) et Zagreb (1-7). Pourront-ils poursuivre sur cette lancée en huitièmes de finale? Le débat est lancé!

L'OM en 8e de finale

Un p’tit tour et puis s’en va (Julien Froment)

Les miracles n’arrivent qu’une fois. Après des qualifications irréelles grâce à des succès aux dépens de Dortmund (2-3) et du Dinamo Zagreb (1-7) – tous deux à l’extérieur s’il vous plait -, Marseille et Lyon ne devraient pas faire durer le plaisir plus loin que les huitièmes de finale. Alors, oui, les deux Olympique rêvent de tomber sur Nicosie, petit poucet du clan des premiers, mais entre l’Inter, Arsenal – pour l’OL – , le Real Madrid – pour Marseille -, le Barça, le Bayern Munich ou encore le Benfica Lisbonne et Chelsea, ce ne sera pas une partie de plaisir ! On espère bien évidemment de voir un club tricolore se hisser en quarts de finale d’une C1 qui a perdu City et United, mais il ne faut pas se leurrer. En février prochain, il faudra plus qu’un miracle pour espérer voir l’un des clubs français passer. Car, autant ne pas se mentir, affronter le Barça ou le Real risque bien de finir en “Manita”, tant le gouffre entre les cadors européens et les clubs français est immense. A ce stade de la compétition, on ne joue décidément plus dans la même cour et nos chers camarades du Vieux Continent devraient se faire un malin plaisir de nous le prouver…

Une sacrée force de caractère (Vincent Bogard)

A part Lille qui a largement dominé Trabzonspor sans parvenir à gagner cette rencontre décisive (0-0), les deux autres clubs français engagés en Ligue des champions poursuivent l’aventure avec la manière. Pourtant la partie était loin d’être gagnée d’avance pour l’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais. Au Signal Iduna Park du Borussia Dortmund, les Phocéens ont été menés 2-0 après 32 minutes de jeu avant d’inverser la tendance en fin de match (2-3). A l’image des Marseillais, les Lyonnais ont frappé fort contre le Dinamo Zagreb (1-7). Mal embarqués avant cette dernière journée de la phase de poule, les Rhodaniens ont fait voler en éclats la formation croate (six buts inscrits en seconde période par les Gones !) et validé leur ticket pour les 8es de finale de la C1 grâce, en parallèle, à la victoire du Real Madrid face à l’Ajax Amsterdam (0-3). Ces deux succès prouvent à quel point les joueurs qui composent ces écuries françaises ont des nerfs d’acier et un mental à toute épreuve. C’est de bonne augure avant les 8es de finale car cela prouve désormais que nos représentants savent se surpasser le jour J et qu’ils sont décomplexés sur la scène européenne ce qui pourrait leur permettre d’aller loin dans cette compétition majeure !

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement