C1, Les phases de groupes en chiffres

Les phases de groupes de la Ligue des champions se sont terminées mercredi avec des surprises à foison comme la qualification ahurissante de l’Olympique Lyonnais ou encore les éliminations conjointes des deux Manchester, United et City. Petit retour en chiffres.

Lionel Messi

7-0

C’est le score à retenir cette saison en Ligue des champions ! Et il est à mettre à l’actif du Valence CF qui a infligé une véritable rouste aux Belges du RC Genk avec notamment un triplé pour le remplaçant de David Villa, Roberto Soldado, qui en a profité pour dépasser le “Guaje” au nombre de buts inscrits par un Valencien en Ligue des champions.

1-7

Comment ne pas revenir sur l’authentique exploit de l’Olympique Lyonnais – quoique caution à débat à travers l’Europe (Voir par ailleurs) – sur la pelouse d’un Dinamo Zagreb déjà en vacances. Si les Rhodaniens ne font pas mieux que l’OM qui avait étrillé l’an passé Zilina (0-7), ils peuvent se targuer de voire Bafetimbi Gomis entrer dans la cour des grands, en étant le premier Français à réaliser un quadruplé dans l’histoire de la compétition, et ce, à l’extérieur.

68%

Comme la possession moyenne du FC Barcelone durant les phases de groupes de la C1. Comme à son habitude, les Blaugrana ont littéralement asphyxié leurs adversaires, ne leur laissant que des miettes. A noter par ailleurs que l’équipe “made in Masia” alignée par Josep Guardiola contre le BATE Borisov, où figuraient 9 joueurs issus du centre de formation, ont tenu la cadence de leur illustres ainés en ayant la même possession de balle pour un résultat tout aussi probant puisqu’ils l’ont emportés 4-0.

20

Soit le nombre de buts marqués par le FC Barcelone durant ses six rencontres. Les tenants du titre devancent leur rival honni le Real Madrid qui n’en a marqué “que” 19. Chelsea complète le podium avec 13 réalisations.

6

Comme le nombre de buts inscrits par les co-leaders de la compétition, l’Argentin du FC Barcelone Lionel Messi et l’Allemand du Bayern Munich Mario Gomez, en 5 matches joués. Dans des styles diamétralement opposés, les deux hommes ont bien évidemment contribué à la très belle partition de leur deux équipes durant ces phases de poules.

5

Le nombre de passes décisives offertes par le petit Argentin du Benfica Lisbonne, Nicolas Gaitan. Annoncé comme un futur grand, le milieu de terrain des Aigles a confirmé que cette année était la bonne, en témoignent le nombre d’offrandes données à ses partenaires. A noter par ailleurs que le deuxième au classement n’est autre que… Karim Benzema, qui a également inscrit 4 buts pour le Real Madrid. Le premier Français derrière la “Benz'” est Morgan Amalfitano avec deux passes.

2

Preuve que le Real Madrid version José Mourinho a bel et bien changé. Les Merengue n’ont encaissé en effet que deux petits buts en six matches, faisant ainsi mieux que Marseille, Chelsea, le Benfica Lisbonne et le FC Barcelone (4 buts).

2

C’est aussi le nombre de clubs anglais qui disputeront les huitièmes de finale de la Ligue des champions, avec les éliminations surprises de Manchester City et United mercredi soir. Avec seulement Chelsea et Arsenal comme représentants, la Premier League voit Manchester, pour la première fois depuis 2006, ne pas participer aux huitièmes. A l’inverse, l’Italie peut se targuer d’avoir le Milan AC, l’Inter Milan et Naples en huitièmes, c’est le pays le plus représenté à ce stade de la compétition.

0

Comme le nombre de point pris par Villarreal, le Dinamo Zagreb et l’Otelul Galati.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement