“Le Pirlo brésilien” va-t-il poser un lapin au Milan AC ?

Il y a quelques jours, l’équipe des Corinthians a été sacrée championne du Brésil. Au sein de cette formation figure un certain Paulinho qui a été nommé dans l’équipe-type de la saison à juste titre. Pisté par le Milan AC, ce footballeur âgé de 23 ans pourrait bien dire non aux Rossoneri !

Paulinho

Un échec cuisant pour le club lombard. Le directeur sportif du Milan AC, Ariedo Braida, s’est déplacé personnellement au Brésil il y a environ deux semaines afin d’essayer de mener à bien les négociations avec les dirigeants des Corinthians au sujet de Paulinho. Selon le Corriere dello Sport, le dirigeant italien espérait conclure un transfert avec un paiement étalé sur plusieurs mois : trois millions d’euros en janvier et dix autres à l’issue de cette saison 2011/2012. Mais celui qui est comparé à Andrea Pirlo au pays de la samba ne devrait pas tenter sa chance en Europe pendant le mois de janvier.

En effet si on se réfère à Sport Mediaset, l’international auriverde (une sélection) devrait poursuivre sa route avec le Timão. En effet, les gestionnaires du club basé dans la ville de São Paulo auraient réussi à le convaincre de rester au Brésil pendant encore quelques mois voire quelques années. Paulinho devrait donc rapidement avoir entre les mains une proposition concrète afin de signer un nouveau contrat en faveur des Corinthians. Malgré ces éléments négatifs qui s’accumulent en leur défaveur, les Rossoneri auraient quand même encore l’espoir de réussir à obtenir le transfert du joueur qui a inscrit 8 buts en 35 matches de Championnat.

Ses droits sont “partagés”

Pourquoi ? Tout simplement parce que des fonds d’investissement possèdent… 90% des droits du joueur ce qui signifie qu’ils ont bien évidemment leur mot à dire au sujet de son futur. A l’image de nombreux footballeurs sud-américains, Paulinho pourrait donc rejoindre le Calcio contre son gré… alors que de nombreux joueurs, en particulier ses compatriotes, sont prêts à tout afin de rejoindre le Milan AC qui est une grande écurie européenne. A contrario, il est intéressant de s’apercevoir que les clubs brésiliens n’ont vraiment plus envie d’être pillés chaque année par les cadors du Vieux Continent.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement