Le PSG et Montpellier reprennent leur défi

Pour le moment, l’équipe du Monpellier-Hérault possède trois points d’avance sur le Paris Saint-Germain. Évidemment cette 17e journée de Ligue 1 ne sera pas décisive dans la course au titre avec des déplacements respectifs sur les pelouses du Valenciennes FC et du FC Sochaux-Montbéliard. Malgré cela, force est de constater que ces deux formations se livrent un combat incessant en tête du classement depuis le coup d’envoi de la saison.

Antoine Kombouaré et René Girard

Si l’on ne peut prédire que ce sera le cas jusqu’à la fin de la saison, le duel à distance entre Montpellier et le Paris Saint-Germain promet au moins encore quelques semaines palpitantes. Surtout quand les deux équipes jouent à la même heure, et dans un contexte relativement similaire. C’est par exemple le cas ce week-end, puisque les deux premiers du classement de Ligue 1 sont en déplacement, ce samedi à 19h, à Valenciennes pour les Héraultais et à Sochaux en ce qui concerne les Franciliens. Si les Lionceaux sont mieux classés que les Valenciennois, et que le danger d’un faux-pas semble donc plus grand pour le PSG que pour le MHSC, c’est à l’inverse le club nordiste qui est le plus à l’aise sur sa pelouse. En sept réceptions jusqu’à présent, VA n’a perdu qu’à une seule reprise, contre trois défaites à la maison pour les Sochaliens, en huit parties.

A difficulté a priori équivalente pour Parisiens et Montpelliérains, ce n’est pas non plus la forme du moment des adversaires qui va faire la différence. Sochaux reste en effet sur un match nul et deux défaites, et Valenciennes sur deux revers. Les performances en déplacement des deux leaders ne sont pas non plus un élément qui fait l’écart, puisque les deux formations ont à peu près les mêmes résultats. C’est peut-être alors sur la forme actuelle des hommes de René Girard et de ceux d’Antoine Kombouaré que tout va se jouer. Le club héraultais reste sur une série de huit matchs sans défaite, dont six victoires, alors que le PSG vient tout juste de remporter un match après avoir perdu deux rencontres de Ligue 1 et une de Ligue Europa consécutivement. En témoigne la réussite individuelle des joueurs des deux camps, entre un Olivier Giroud qui s’est offert quatre buts et trois passes décisives lors des deux dernières journées, et un Kévin Gameiro muet face aux buts depuis la 10e journée, tandis que Javier Pastore est transparent quand Younès Belhanda est intenable.

D’autant que seul Montpellier est à l’abri d’une défaite au classement. Avec trois points d’avance et une différence de buts de +7 sur le Paris Saint-Germain, les leaders héraultais devraient conserver leur fauteuil même en cas de faux-pas à Valenciennes et de victoire du PSG à Sochaux dans le même temps. A l’inverse, les joueurs de Kombouaré laisseraient filer le MHSC en cas de défaite, et seraient même à la portée des Lillois, 3e, qui auront la tâche bien moins compliquée en recevant Dijon. Paris n’a donc pas vraiment le choix, et ça promet.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement