Manchester remet les pendules à l’heure !

Vaincus à Bâle mercredi et éliminés de la Ligue des champions, les Mancuniens se sont vengés ce samedi à la maison contre Wolverhempton (4-1), pour le compte de la 15e journée du championnat anglais. Wayne Rooney, qui n’avait pas marqué depuis plus de deux mois, s’est offert un doublé, tout comme son partenaire Nani.

Wayne Rooney

Manchester se relève immédiatement. Si l’on pouvait penser les Mancuniens abattus par leur défaite de la semaine sur la pelouse du FC Bâle (2-1), qui leur a coûté leur qualification pour les 8èmes de finale de la C1, ceux-ci se sont bien replongés dans la Premier League, en disposant largement de Wolverhampton (4-1) ce samedi à Old Trafford. Dans un 4-4-2 résolument offensif avec Nani et Valencia sur les côtés du milieu de terrain et le duo Rooney – Welbeck en attaque, Manchester a très vite pris les devants. Dès la 17e minute, Nani ouvre le score sur un raid solitaire, ponctuant deux feintes de frappe aux abords de la surface de réparation par une frappe croisée. Dans le même temps, de nouveau servi sur son côté gauche, le Portugais ne part cette fois pas en dribble mais met Wayne Rooney en position, encore à l’entrée de la surface, pour une frappe identique et le même résultat (2-0, 27e). C’est la première fois que Man. U. marque plus d’un but dans un match de championnat depuis le 1er octobre dernier.

Les Red Devils semblent alors à l’abri mais les joueurs de Wolverhampton reviennent dans la partie dès le retour des vestiaires, sur une tête de l’inéluctable Fletcher (47e). On pense alors le match relancé mais les Mancuniens en remettent une couche très rapidement, histoire de ne pas laisser leurs adversaires envisager. Bien lancé par Phil Jones côté droit, Antonio Valencia déborde et sert Nani au milieu de la surface, pour le doublé du Lusitanien (3-1, 56e). A ce doublé de Nani va très vite répondre un autre doublé, celui de Rooney (62e), qui comme sur son premier but ne célèbre pas. Il faut dire que l’international anglais retrouve le chemin des filets après plus de deux mois de disette, sa dernière réalisation remontant au 18 septembre dernier, et reste touché par cette période et l’élimination en C1. En attendant le périlleux déplacement de Manchester City à Chelsea lundi soir, United revient provisoirement à deux points de City en tête du classement. C’est un pas capital pour les joueurs de Ferguson, la conservation du titre étant devenue leur principal objectif.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement