Malaga et Osasuna dos à dos

Jérémy Toulalan et Malaga, sixièmes au tableau, accueillaient Osasuna, leur premier poursuivant, pour une rencontre qui pouvait être un tournant dans la saison des Andalous. Le richissime club espagnol pouvait en effet profiter des faux-pas de Valence et Séville pour revenir sur les places qualificatives pour la C1, son objectif de fin de saison. Mais Malaga a concédé le nul sur son terrain (1-1).

Malaga affrontait l'un des tournants de sa saison. Le club andalou, pour le moment 6e du championnat espagnol, accueillait ce dimanche (18h) son premier poursuivant au classement, Osasuna, avec l'opportunité de se rapprocher des places qualificatives pour la prochaine Ligue des champions, son objectif premier dans cet exercice 2011-2012. En effet, le FC Séville, cinquième, s'est incliné (1-0) ce samedi sur le terrain de Levante, quatrième, alors que le Valence FC, troisième, est revenu battu de son déplacement sur la pelouse du Bétis Séville (2-1). Si Jérémy Toulalan et ses partenaires s'imposaient contre Pampelune, ils pouvaient prendre un avantage confortable de cinq points sur les Basques et doubler le FC Séville tout en revenant à respectivement trois et quatre unités de Levante et Valence.

Pour cela, le nouveau riche espagnol avait l'avantage d'évoluer devant son public, où il a remporté cinq de ses six affrontements, ne perdant à la maison que contre le Real. Las, Malaga a été accroché. Ibrahima a ouvert le score pour les visiteurs à la 33e minute. Juanmi a égalisé pour les Andalous à la 72e. Mais Toulalan et ses coéquipiers n'ont pas été en mesure d'arracher la victoire.

Un recrutement trop large, un collectif qui tarde à se constituer

Ce faux pas pourrait coûter cher avant deux journées qui s'annoncent particulièrement compliquées, avec le déplacement à Valence puis la réception de l'Atlético de Madrid. Sorte de petit Paris Saint-Germain espagnol, racheté l'été dernier et disposant dorénavant de moyens financier faramineux, le club andalou a beaucoup plus recruté que le Paris Saint-Germain, et ce collectif fait presque uniquement de nouveaux arrivants tarde réellement à se mettre en place.

Concernant l'autre match de 18h, Majorque s'est imposé sur la pelouse de la lanterne rouge Saragosse, suite à une réalisation de Victor (39e), et retrouve la 1ère moitié de tableau.

Un peu plus tôt dans l'après-midi, Getafe a remporté une nouvelle victoire, sa 4ème de la saison, contre Grenade (1-0). Casquero a inscrit le but de la victoire à la 78e minute. Getafe grimpe à la 12e place. Dans l'autre match de 16 heures, la Real Sociedad de Philippe Montanier a pris un bon point à Villarreal (1-1). Ce sont même les Basques qui ont ouvert la marque à la 52e minute par Aranburu. Mais l'expulsion d'Elustondo au bout d'une heure de jeu a permis au sous-marin jaune de revenir dans ce match. Egalisation signée Marco Ruben (72e). Au classement, la Real Sociedad reste treizième, tandis que Villarreal glisse à la 16e place.

A la mi-journée, le Rayo Vallecano s'est lourdement incliné sur sa pelouse contre le Sporting Gijon (1-3). David Barral a rapidement ouvert la marque pour les visiteurs (dixième), puis Nacho Novo a réalisé un doublé (37e, 67e). Michu a sauvé l'honneur dans le temps additionnel pour le Rayo (91e). Avec cette victoire, le Sporting quitte la zone rouge. Le Rayo glisse pour sa place à la 13e place.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)