L’OL ne doit pas enterrer trop vite l’APOEL Nicosie

L’Olympique Lyonnais a hérité de l’APOEL Nicosie lors du tirage au sort des 8es de finale de la Ligue des champions. Même si les Gones peuvent s’estimer heureux d’affronter l’équipe chypriote, ils ne doivent pas la sous-estimer.

Jean-Michel Aulas

L’APOEL a fait fort en phase de poules. Rares sont ceux qui ont osé miser de l’argent sur la qualification de Nicosie pour les 8es de finale de la Ligue des champions. Et pourtant les hommes d’Ivan Jovanovic ont réussi à finir en tête de la Poule G à la surprise générale. Les Chypriotes ont devancé des équipes toujours très difficiles à manoeuvrer : le Zénith Saint-Pétersbourg, le FC Porto et le Shakhtar Donetsk. Leur exploit le plus notable est bien entendu la victoire à domicile contre les Dragons portugais (2-1). En dépit d’une égalisation de Hulk à la 89e minute de jeu, les Bleu et Jaune avaient réussi à l’emporter grâce à un but décisif de l’attaquant brésilien Gustavo Manduca.

A défaut d’être très rarement dominateurs au niveau du jeu, les joueurs de l’APOEL Nicosie forment un groupe vraiment homogène qui a su se transcender avec des moyens techniques voire même physiques limités. Les Chypriotes vont donc croquer dans ce 8e de finale de C1 contre l’OL même s’ils ont très peu de chances d’éliminer le club français. Interrogé sur la chaîne Eurosport, le président Jean-Michel Aulas ne cachait pas sa satisfaction d’affronter le petit poucet de cette phase finale de Ligue des champions plutôt qu’un gros poisson européen. “C’est le club le plus abordable. Il faudra prendre l’avantage à Gerland (au match aller). On considère que c’est l’un des tirages les plus cléments de ces dernières années”, a reconnu le patron de l’écurie de la capitale des Gaules.

Aulas reste quand même prudent

Malgré cela, JMA ne veut pas prendre de haut l’APOEL Nicosie car en football le favori peut très bien tomber de haut. “Il faudra voir fin février-début mars où nous en serons. On serait déçu de rester à ce stade de la compétition et on va faire ce qu’il faut pour aller plus loin. Nous partirons avec un a priori favorable. Mais il faut se méfier. Des fois, le Père Noël est une ordure”, a-t-il commenté. Après avoir réussi à valider son ticket pour les 8es de finale de justesse à la suite d’un match fou contre le Dinamo Zagreb (1-7), l’Olympique Lyonnais n’a clairement pas le droit de passer au travers contre l’APOEL Nicosie et de manquer la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions.. Cas échéant, le miracle croate serait vite oublié au profit du fiasco chypriote…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)