Mexès et Milan faciles contre Sienne

Pour la 1ère titularisation de Philippe Mexès en championnat d’Italie, l’AC Milan s’est facilement défait de Sienne ce samedi (2-0). Nocerino et Ibrahimovic ont marqué pour les Milanais, qui repassent provisoirement en tête du championnat, en attendant les rencontres de la Juventus et de l’Udinese ce dimanche.

Mexes

Bonne première pour Philippe Mexès. Titularisé pour la première fois cette année en Serie A, le défenseur français s’est imposé avec le Milan AC contre Sienne (2-0), à la maison ce samedi. Associé à Thiago Silva dans l’axe, la paire souhaitée par Massimiliano Allegri a donné des signes très encourageants, avec un Taye Taïwo lui aussi titulaire au poste de latéral gauche. Plus largement, les Rossoneri n’ont pas eu à forcer leur talent, même si l’ouverture du score est arrivée assez tard dans la rencontre. Sur un corner tiré par Seedorf, Robinho contrôle dans la surface et sert Nocerino en retrait, qui trompe le gardien de Sienne d’une frappe puissante (55e). Moins de dix minutes plus tard, Kevin Prince Boateng côté droit s’écroule dans la surface alors qu’il n’est pas du tout touché par le portier adverse, mais l’arbitre de la partie tombe dans le piège et siffle le penalty. Zlatan Ibrahimovic s’en charge (64e) et met les siens à l’abri jusqu’en fin de match.

Ce bon résultat permet à l’AC Milan de poursuivre sa série d’invincibilité, avec un dixième match de suite sans la moindre défaite, dont neuf victoires, et de rester invaincu sur son terrain. Comme ces dernières semaines, avec les nombreuses rencontres disputées le dimanche, les Lombards s’emparent provisoirement du fauteuil de leader, avec un petit point d’avance sur la Juve, qui accueille les promus de Novara, et l’Udinese, qui se déplace sur la pelouse de la Lazio de Rome pour le choc de la journée. Battu ce soir pour la 4ème rencontre de suite, Sienne reste provisoirement en position de premier non-relégable, mais n’est pas à l’abri.

Dans le même temps, la Fiorentina a connu un match au scénario fou. Gilardino a ouvert le score très tôt pour la Viola (neuvième), mais tout s’est joué dans les dix dernières minutes de la partie. A la 81e, Masiello a égalisé pour l’Atalanta, avant que Denis ne permette à Bergame de même prendre l’avantage (86e). Mais sur un sursaut d’orgueil, la Fio a égalisé grâce à Jovetic (88e), son homme en forme, pour sauver le point du match nul. Un point qui permet aux deux équipes d’en compter 17 au tableau, et de se positionner à cinq unités du bas de tableau.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)