Wenger ne ferme pas la porte à Thierry Henry

Après la perte de Nasri et Fabregas cet été, Arsenal se doit de recruter. En conférence de presse, Arsène Wenger a toutefois démenti la venue de Lukas Podolski. Le technicien français est en revanche resté plus vague sur la rumeur Thierry Henry.

Henry

Revenu dans la course en championnat après un début difficile, Arsenal sait que ses joueurs ont déjà bien puisé dans leurs réserves. Également qualifiés pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, les Gunners auront fort à faire puisqu’ils affronteront l’ogre milanais pour ce qui constituera le choc de cette phase éliminatoire. Un homme s’est particulièrement distingué depuis le début de l’exercice et a ainsi porté sa formation vers les sommets. Il s’agit de Robin van Persie. Oui mais voilà, le Néerlandais ne devrait certainement pas tenir ce rythme tout au long de la saison. Les dirigeants londoniens s’activent donc en coulisses afin de trouver des joueurs capables de l’épauler. Pour l’heure, rien ne semble encore décidé. En conférence de presse, Arsène Wenger s’est même montré très septique quand à l’arrivée d’un renfort offensif en janvier ” Je ne sais pas encore si je recruterai un attaquant en janvier. C’est une réponse honnête “, a-t-il confié.

Non pour Podolski, pourquoi pas pour Henry !

Cependant, l’Alsacien n’a pas souhaité laisser le doute et a ainsi fait taire les rumeurs concernant l’arrivée de Lukas Podolski ” Podolski ? Non. Définitivement non “, a-t-il ajouté. Malgré tout, l’ancien entraineur de Monaco n’a toujours pas fermé la porte au retour de Thierry Henry qui s’entraine actuellement avec l’effectif pro d’Arsenal en attendant la reprise de la Major League Soccer. ” Je ne peux même pas vous dire s’il y a une chance que cela se fasse, car nous n’avons rien demandé ni à son club, ni à lui. Je peux comprendre que vous vous posiez des questions sur Thierry, mais pour l’instant, il s’entraîne simplement avec nous “, a-t-il expliqué avant d’affirmer qu’il avait toujours le niveau pour évoluer à Arsenal. ” A-t-il toujours le niveau pour briller en Premier League ? Oui “, a-t-il conclu. En tout cas, l’attaquant des New York Red Bull ne serait pas de trop pour donner un coup de main à son équipe de coeur avec laquelle il a disputé plus de 369 matches et inscrit la bagatelle de 226 buts.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)