La Juve tenue en échec à l’Udinese !

Dans un match comme la Serie A en fait ‘ trop souvent ‘ la Juventus Turin et l’Udinese se sont séparés sur un score nul et vierge (0-0), en match en retard de la 1ere journée. Un bon résultat néanmoins pour les Bianconeri, Udine n’ayant perdu aucun point au Friuli depuis le début de l’exercice 2011-2012. la Juve rejoint le Milan AC en tête du classement, mais reste second à la différence de buts.

Simone Pepe

Un choc qui a fait pschitt. A l’instar du PSG ‘ Lille de le week-end dernier en Ligue 1 (0-0), le choc du championnat transalpin entre l’Udinese et la Juve a vu un match stérile sans but, les deux formations faisant la part belle aux défenses. La Juventus, 2ème du championnat italien avec un petit point de retard sur l’AC Milan, se rendait sur la pelouse du 3ème, l’Udinese, intraitable au Stadio di Friuli avec 7 victoires en autant de rencontres jouées. Les joueurs de Francesco Guidolin avaient donc toute la confiance nécessaire pour envisager faire chuter la seule équipe invaincue de la botte transalpine. Mais la Vieille Dame est pour l’instant une machine très bien rôdée, avec un effectif pléthorique. Et dès les premières minutes de la rencontre, Marchisio était à deux doigts d’ouvrir le score d’une frappe de l’extérieur, après un service du Chilien Estigarribia, mais sa tentative passait de peu à côté du but de Handanovic (7e). Pepe tentait également sa chance mais le portier slovaque s’interposait tant bien que mal (dixième).

Udine, timoré, réagissait dans la minute qui suivait avec Isla qui profitait d’une erreur de Chiellini pour tenter de lober Buffon, mais le portier international italien sortait le grand jeu et envoyait le cuir en corner (12e). Dans un 3-5-2 résolument offensif, le club du Piémont dominait globalement les débats, essayant de trouver rapidement la faille d’une équipe du Frioul bien regroupée. Et quand bien même Marchisio, manifestement très en jambes, pensait trouver la faille, sa frappe passait à quelques centimètres du but des locaux (35e). A la pause, les deux formations se séparaient dos à dos dans une rencontre très agréable à regarde mais chiche en occasions franches, la faute notamment à une formation d’Udine qui avait du mal à trouver son meilleur buteur “Toto” Di Natale devant les buts.

La défense prend le pas sur l’attaque

Le second acte voyait l’Udinese tenter de se rebeller, mais il butait sur une arrière-garde turinoise intransigeante, malgré la disposition tactique optée par Conte avec son 3-5-2. Mais Que ce soit Estigarribia ou Lichtsteiner, les milieux excentrés venaient faire le travail pour annihiler les tentatives d’Armero ou Isla sur les côtés. Udine devait s’en remettre à des actions sur coups de pied arrêté pour donner le frisson à ses supporter et Danilo, à la réception d’un coup-franc de Di Natale, mettait Buffon à contribution (57e). les Bianconeri de leur côté n’arrivaient pas à se défaire de la défense adverse et voyaient la plupart de leur tentative s’envoler dans les tribunes du Friuli. Di Natale, plus en vue, tentait directement sa chance sur coup franc des 30 mètres mais sa frappe échouait dans les bras de Buffon (73e).

Antonio Conte lançait alors toutes ses forces vives dans la bataille en faisant rentrer Fabio Quagliarella ‘ ce dernier se créant l’unique action significative pour la Juve lors de la 2ème mi-temps (82e) – et Alessandro del Piero, en vain. Les deux équipes se séparaient sur un résultat qui ne laissera aucun regret aux deux équipes tant le duel proposé a été équilibré. Au tableau, la Juve se retrouve à égalité de points avec le Milan AC mais doit laisser son trône pendant la trêve à cause de la différence de buts. Mais la Vieille Dame pourra se targuer d’avoir terminé la première partie de saison invaincue avec 9 victoires et 7 matchs nuls.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)