City et United font parler la poudre

Tous deux éliminés de la C1, City et Manchester ont rappelé qu'ils étaient les patrons du championnat d'Angleterre, mercredi lors de la 17e journée. Les joueurs de Manchester City ont conforté leur place de leader en écrasant Stoke (3-0). Les Mancuniens ont solidifié leur statut de dauphin en infligeant un sort plus cruel encore à Fulham (0-5).

Il y avait le Big Four, puis le Big Five. Il y a dorénavant le Big Two. A l'image du championnat d'Espagne polarisé autour du club catalan et du Real, la Premier League a désormais un épicentre dans le Nord de l'Angleterre, du côté de Manchester.

Les Citizens ont gagné leur 14e victoire de la saison (en 17 matchs !) contre Stoke, avec une facilité déconcertante. Sous la houlette de Silva et Nasri, les deux dynamiteurs, l'attaque bleue clair a déroulé' comme d'habitude. Sergio Agüero s'est offert un doublé (29e, 54e), Adam Johnson inscrivant entre les deux un but sur une superbe frappe à l'entrée de la surface de réparation de Stoke (36e). Score final 3-0. Manchester City a inscrit 53 buts en 17 matches, soit 3,11 par rencontre en moyenne. Un rythme intenable et pourtant'

‘ pourtant Manchester United n'est pas loin ! Les Red Devils se sont baladés sur le terrain de Fulham, qui a fait montre d'une passivité stupéfiante ce soir pour s'incliner 0-5, sans jamais être dans le coup. Aperès 5 petites minutes de jeu, Nani déboule côté gauche et transperce la défense des Londoniens comme un couteau chaud dans du beurre. Le Portugais centre tranquillement pour Welbeck, complètement esseulé dans la surface, qui se fait un plaisir d'ouvrir le score (cinquième). Le même Nani se mue de passeur en buteur peu avant la demi-heure de jeu (28e) sur un service de Ryan Giggs. Puis Nani, encore lui, rend la pareil à son Gallois de partenaire quelques minutes plus tard (43e). L'affaire est pliée avant la mi-temps. Juste avant le coup de sifflet final, Ronney (88e) et Berbatov (90e) donnent un peu plus d'ampleur à cette victoire mancunienne. Man. Utd reste à 2 points de Manchester City au tableau. Outre la Ligue Europa, les deux clubs de Manchester vont donc bel et bien jouer le titre de champion d'Angleterre cette année.

Un titre auquel peut encore prétendre Arsenal, même si le retard sur les deux clubs de tête est grand (12 points sur City, 10 points sur United). Les Canonniers d'Arsenal se sont imposés sur son terrain par Aston Villa (1-2), non sans souffrir. Tout avait bien commencé pour les Gunners avec un penalty obtenu et transformé par Van Persie (17e) auteur de son 16e but en 17 matches cette saison, une statistique incroyable. Mais Albrighton a égalisé pour les Villans en deuxième mi-temps (54e). Wenger a donc dû changer ses batteries. Coup de poker payant. Benayoun, entré en jeu à la 81e minute, inscrit le but de la victoire à la 87e ! Arsenal conserve sa 5ème place et prend même deux points d'avance sur Liverpool, accroché à Wigan (0-0) et cinq sur Newcastle, surpris à la maison par West Brom (2-3).

Signalons également la victoire de Sunderland sur la pelouse de QPR (2-3) et le court succès d'Everton face à Swansea (1-0).

Jeudi, le dernier choc de haut de tableau opposera Tottenham (troisième) à Chelsea (quatrième).

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)