Le point sur le cas Carlos Tevez

Tandis que Carlos Tevez coule des jours heureux en Argentine, ses prétendants s’activent dans la coulisse pour tenter de convaincre Manchester City, et notamment le Milan AC. Les dirigeants lombards auraient une nouvelle fois rencontré leurs homologues anglais jeudi. Toutefois, le Paris Saint-Germain n’aurait pas dit son dernier mot… Le point.

Carlos Tevez

Les jeux ne sont pas encore faits pour Carlos Tevez, bien au contraire ! Alors qu’on pensait le Milan AC hors course dans les négociations, le club lombard estimant voici quelques jours que le prix demandé par Manchester City était trop élevé, la donne pourrait changer dans les jours à venir. En effet, le quotidien britannique The Guardian affirme que les dirigeants anglais et italiens se seraient une nouvelle fois vus jeudi pour négocier l’arrivée de “L’Apache” à San Siro lors de la prochaine fenêtre des transferts, le 1er janvier 2012. Les Rossoneri auraient réitéré leur intention d’obtenir l’international argentin sous forme de prêt, avec la certitude de verser à la fin dudit prêt 20 millions d’euros. Seulement voilà, comme l’avait souligné Roberto Mancini en conférence de presse, City vendra son joueur “au juste prix et à la valeur réelle du joueur“, c’est à dire entre 25 et 27 millions d’euros.

Milan, qui pisterait Fernando Torres selon le Daily Mirror (Voir par ailleurs) mais aussi Maxi Lopez, sait que la pression devrait s’accentuer dans les jours à venir, des concurrents directs tenteront en effet de rafler la mise. On pense à la Juventus Turin, prête à mettre les 25 millions d’euros requis sur la table, mais, surtout, au Paris Saint-Germain. Avec la très probable signature de Carlo Ancelotti (Voir par ailleurs), Paris se révèle être un redoutable concurrent pour les Lombards, quand bien même le manager Leonardo affirmait voici quelques jours à la Repubblica qu’il n’interférerait pas dans les négociations : “Le PSG ne sera pas un obstacle (pour l’AC Milan). Notre position est claire. Nous n’avons pas contacté le joueur, nous savons que l’AC Milan est très intéressé. Dans le cas où le Milan ne le serait plus, on est là. Nous regardons, nous ne dérangeons pas.

Seulement voilà, vu comment le PSG s’est comporté avec Antoine Kombouaré, très prochainement licencié (Voir par ailleurs), négociant en “sous-marin” avec Carlo Ancelotti depuis plusieurs mois, il n’est pas dit que le club de la capitale de la fasse pas “à l’envers” à ses amis lombards en chipant “Carlitos”. Avec les moyens conséquents du fonds d’investissement QSI et la très prochaine signature du “Mister” Ancelotti, Paris pourrait bien ébranler un peu plus les certitudes du Milan AC sur ce dossier, qui lui tient pourtant à coeur. Mais le PSG semble vouloir mettre l’accélérateur et est prêt à tout pour se bâtir une équipe de luxe, quitte à oublier une certaine éthique. Ne restera plus à voir si Carlos Tevez choisira “le prestige milanais ou l’argent parisien” comme l’a si bien souligné Silvio Berlusconi. Réponse dans quelques jours…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)