Un grand cru bordelais en matière de mercato ?

Même s’ils ont plutôt bien terminé l’année 2011 en Ligue 1 (10 points sur 15), les Girondins de Bordeaux ont tout de même vécu une première partie de saison très délicate. Le mercato hivernal pourrait permettre aux dirigeants aquitains de procéder à quelques ajustements au sein de l’effectif.

Mariano

Triaud ne fixe pas d’objectif démesuré. A mi-parcours, les Marine et Blanc occupent la dixième place du classement avec vingt-trois points au compteur. Pour le moment, les hommes de Francis Gillot sont distancés au sujet des places européennes (9 points de retard sur le Stade Rennais qui est 5e) mais ils ont un petit matelas de sécurité qui leur permet de ne pas être à portée de fusil des relégables (5 unités d’avance sur l’AS Nancy-Lorraine qui est 17e). Du coup, le président Jean-Louis Triaud souhaite juste que les Girondins fassent de leur mieux au cours de la seconde partie de saison. “Il faudra désormais jouer libéré, pour se faire plaisir, pour faire plaisir au public. Je n’oublie pas non plus la Coupe de France, et puis, gagner un match, c’est un objectif, non ? L’avenir aussi, défendre le maillot aussi…”, a confié le dirigeant du club au scapulaire selon le site du quotidien Sud-Ouest.

En ce qui concerne le mercato hivernal, Jean-Louis Triaud se prend avec amusement pour le Père Noël en quelque sorte ! “Francis Gillot, même s’il est adulte et responsable, fait comme les enfants, il dresse une longue liste pour avoir quelque chose. Comme pour les enfants, vous ne pouvez pas leur donner satisfaction sur tous les points”, a-t-il expliqué. En clair, le technicien pourra s’appuyer sur deux nouvelles recrues maximum, à moins que plusieurs joueurs (voir plus bas) soient vendus, alors qu’il espérait initialement en avoir une troisième. En défense, le latéral droit brésilien de Fluminense devrait être le premier à poser ses valises au Haillan. L’affaire est quasiment dans le sac ! “Il y en a un qui est presque dans l’avion. Il va passer sa visite médicale, et, si tout va bien, signer son contrat.” Au milieu, la priorité est clairement de dénicher un joueur qui évolue dans le couloir droit même si le patron bordelais apprécie énormément Ludovic Obraniak qui devrait quitter Lille pendant le marché des transferts.

Ciani et Ben Khalfallah sont à vendre !

“C’est un bon joueur. Mais pour l’instant, je n’ai pas eu de contact avec Michel Seydoux”, a-t-il assuré. Sur le plan offensif, Francis Gillot aimerait également pouvoir compter sur un nouvel attaquant. Les noms de Marouane Chamakh (Bordeaux), Mevlut Erding (PSG) et Djaniny (Leiria) sortent clairement du lot. Mais ces dossiers, notamment les deux premiers, sont évidemment très difficiles à débloquer pour des raisons essentiellement financières. A moins d’un prêt, avec une option d’achat, on ne voit pas comment les Girondins pourraient se payer un buteur de qualité à moindre coût. Dans le sens des départs, il devrait également y avoir du mouvement. Jean-Louis Triaud a indiqué qu’il n’a pas reçu d’offre de Fluminense pour le défenseur central Henrique. Même si le joueur brésilien est enthousiaste à l’idée de pouvoir revenir dans son pays natal avec à la clef un bail longue durée, il devrait rester bien sagement à Bordeaux.

“Henrique à Fluminense, je ne sais pas d’où ça sort. Comme vous vous imaginez, on a pu avoir quelques rapports avec ce club car Mariano vient de là, mais jamais je n’ai entendu le nom d’Henrique prononcé. C’était peut-être tactique de leur part”, a-t-il fait remarquer. En revanche, le défenseur central Michael Ciani et le milieu de terrain Fahid Ben Khalfallah ne font plus partie des plans de Francis Gillot. Ils pourraient donc quitter les Marine et Blanc en janvier. “Les clubs pour l’instant ne se sont pas trop manifestés, ce sont les agents qui s’agitent. Pour Ciani et Ben Khalfallah, s’il y a des offres qui les concernent, qui leur donnent satisfaction et à nous aussi, pourquoi pas.” A l’allure où vont les choses, on peut s’attendre à un mercato hivernal intéressant à suivre chez les Girondins de Bordeaux. Un bon cru pour débuter l’année en somme.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)