Man. United : Anniversaire gâché pour Ferguson

Visiblement trop sûr de sa force, MU a été pris au piège sur sa propre pelouse par la lanterne rouge du championnat d'Angleterre, Blackburn (3-2). Le doublé de Dimitar Berbatov n'a pas suffi aux Red Devils, dont la défense a été trop faible, le jour des 70 ans de Ferguson.

Sir Alex Ferguson et Manchester l'auront bien cherché. Le jour de ses 70 ans, le manager des mancuniens a sorti les cotillons trop tôt, pensant disposer de Blackburn, la lanterne rouge de la Premier League, très facilement au Théâtre des Rêves. L'Ecossais a ainsi décidé de se passer de Wayne Rooney pour cette rencontre de fin d'année, le buteur anglais n'apparaissant même pas dans le groupe, et pourra s'en mordre les doigts. Car ce sont bien les Rovers qui l'ont emporté à Manchester (3-2), réalisant ainsi un exploit retentissant. Dès le quart d'heure de jeu, Blackburn a surpris United, sur un coup-franc qui pouvait paraître banal. A 60 mètres des buts de De Gea, titularisé après avoir laissé sa place à Lindegaard pour le compte des deux précédentes journées, le portier adverse, Bunn, a catapulté le ballon dans la surface de réparation des Red Devils, directement sur son défenseur central Christopher Samba, que Dimitar Berbatov n'a pu arrêter qu'en le tirant au sol par le maillot. Penalty pour la lanterne rouge, transformé par Yakubu (1-0, 16e).

Plus rien n'est alors marqué jusqu'à la pause, mais le spectacle va véritablement démarrer en deuxième mi-temps. Dès la 51e minute, Yakubu double la mise, à la réception d'une touche, en éliminant plusieurs défenseurs mancuniens, Phil Jones le dernier, avant de tromper De Gea (2-0). Manchester United est au fond du trou, mais va s'en sortir immédiatement, et relancer la partie. Dès le réengagement, les Mancuniens filent au but et réduisent la marque sans que les Rovers ne touchent le ballon. A la conclusion, on retrouve Berbatov de la tête, servi par Rafael (2-1, 52e). Dix minutes plus tard, le Bulgare frappe de nouveau. Côté droit, Valencia élimine et déborde, pour servir son attaquant en retrait au milieu de la surface (2-2, 62e). L'entrée d'Anderson a rééquilibré le milieu mancunien, indéniablement, et le duo Nani ‘ Valencia fait des siennes sur les deux ailes. Pourtant, Man. U. va se faire punir à la 80e, encore une fois sur des erreurs individuelles en défense. Sur un corner, De Gea perd son duel avec Hanley, qui conclut de la tête derrière le portier espagnol, à terre (3-2, 80e), et offre une rencontre gagnée inespérée aux Rovers. Arrogant dans sa certitude de l'emporter, Manchester United tombe de haut, et laisse les commandes du championnat à City, qui pourra même reprendre trois points d'avance ce dimanche, sur la pelouse de Sunderland. Pour Sir Alex Ferguson, c'est un bien triste anniversaire, et un sale réveillon qui s'annonce.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)