Anigo et les bases du mercato de l’OM

A l’image des dirigeants de l’Olympique de Marseille ou encore de l’entraîneur Didier Deschamps, José Anigo se base sur des objectifs communs définis à l’avance en ce qui concerne le mercato hivernal.

José Anigo

Un but à atteindre. L’homme qui n’est plus sur la même longueur d’ondes que Didier Deschamps depuis déjà plusieurs mois table sur un marché des transferts assez calme. En raison du manque de liquidités, l’OM va simplement procéder à quelques ajustements nécessaires. “Se séparer d’un ou deux joueurs. En trouver un qui peut apporter quelque chose”, a simplement indiqué José Anigo au cours d’un entretien publié sur le site de L’Equipe. Le directeur sportif phocéen a également parlé du cas de l’attaquant Marco Borriello qui a été récemment prêté par l’AS Rome à la Juventus Turin jusqu’à la fin de la saison (prêt payant de 500.000 euros et option d’achat fixée à 8 millions, ndlr). Pour lui, il était impossible de le faire venir en Provence pour des raisons financières.

Au sujet du jeune attaquant français de Chelsea, Gaël Kakuta, José Anigo a fait savoir que le profil de ce joueur n’intéresse pas l’OM. “Ça me fait sourire, comme quand je vois que l’on est en concurrence avec Dijon. Patrice Carteron parle sans savoir, on n’a jamais contacté Kakuta. Je cherche un avant-centre. Si je m’étais mis sur les rangs, sans faire offense à Dijon, je pense que le joueur aurait préféré faire une Ligue des champions”, a-t-il fait remarquer. En ce qui concerne les éléments qui pourraient quitter le Vélodrome prochainement, les noms de Lucho Gonzalez et d’André-Pierre Gignac reviennent toujours avec insistance. Mais José Anigo n’est pas convaincu que le milieu de terrain argentin s’en aille pendant ce mois propice aux transferts. “On n’a pas parlé de départ pour janvier avec lui.”

La paix des braves avec Deschamps ?

En revanche, il a confirmé que le board de Fulham suit toujours la situation de l’ex-buteur français du Toulouse avec beaucoup d’intérêt. “Martin Jol apprécie le joueur. Tout dépend de la manière dont il va se retaper. Rien n’est fermé.” Ces derniers jours, le coach des Cottagers avait annoncé qu’il est hors de question pour lui de recruter André-Pierre Gignac tant que ce dernier est blessé. Afin que tout se passe comme prévu cet hiver, José Anigo sait très bien qu’il devra calmer le jeu avec Didier Deschamps. “A un moment, il faudra bien qu’on se pose et qu’on travaille en se parlant (…) Même si on ne sera jamais les meilleurs amis du monde, rien ne nous empêche de se parler.” On verra si les deux hommes arrivent à se réconcilier sur le plan professionnel afin de guider l’OM vers les sommets lors de cette seconde partie de saison.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)