Le bilan des clubs de L1 en Coupe de France

Le LOSC Lille Métropole, tenant du titre, n'a connu aucun souci pour ses débuts en matière lors des 32e de finale de la Coupe de France. Les amateurs de Chantilly n'ont pas pesé bien lourd devant les Lillois, larges vainqueurs en Picardie (0-6). Lorient, Brest, Sochaux, Nancy, Caen et Saint-Etienne, autres représentants de l'élite, ne peuvent pas en dire autant : ils ont tous pris la porte ce samedi.

La magie de la Coupe a encore frappé ce samedi, lors des 32e de finale de la Coupe de France, qui marque l'entrée en compétition des clubs de L1. Six pensionnaires de l'élite ont mordu la poussière et quitté rapidement la compétition. Cette journée n'a en effet pas vraiment réussi aux Bretons de Brest et Lorient. Les Brestois ont été dominés par Niort, pensionnaire de National (2-0), tandis que les Lorientais ont cédé au Havre au terme d'une rencontre folle (4-3). Déjà en mauvaise posture en championnat, Sochaux a raté son début d'année en coulant à Bastia (4-1). Dans l'un des deux chocs entre clubs de Ligue 1, Rennes n'a connu aucun souci pour dominer Nancy, avec trois buts inscrits en première période (3-0). Après avoir remonté deux buts de retard pour accrocher la prolongation, Caen a finalement cédé sur son terrain devant Troyes (2-4 ap.). Même désillusion pour Saint-Etienne contre les Girondins de Bordeaux. Les Stéphanois ont arraché la prolongation en égalisant à la fin du temps additionnel, mais se sont inclinés à la séance de tirs au but (1-1, 1-4 tab).

Auxerre a pour sa part eu chaud. L'AJ Auxerre a eu besoin d'un penalty dans la prolongation pour se défaire des Picards de Chambly, premiers de leur groupe de CFA2 (0-1 ap). Nice a moins souffert mais a quand même dû batailler pour sortir Marck, également pensionnaire du cinquième échelon national (0-2). Dijon n'a pas fait de détail à Versailles (DH) pour valider son billet pour le prochain tour sans aucun souci (1-5). Lanterne rouge de Ligue 1, Ajaccio a bien débuté 2012 en ne se faisant pas surprendre sur le terrain de Fréjus Saint-Raphaël (0-3). Même facilité pour Lille, le champion en titre, qui n'a fait qu'une bouchée de Chantilly, l'un des Petits Poucets (0-6). Cole, auteur d'un triplé, et Jelen, avec un doublé, ont facilité la tâche des Lillois, qui alignaient leur équipe-type etjouaient cette rencontre avec sérieux.

A noter les exploits de Limoges et de Sablé, pensionnaires de CFA2, qui ont sorti deux respectivement Boulogne (1-0) et Sedan, réduit à neuf et tombé après les tirs au but (3-3, 4-2 tab). Leader de L2, Clermont a également mordu la poussière contre Orléans (National) (0-0, 5-3 tab). Laval, autre club de L2, a quitté la compétition, battu par Valence (CFA) aux tirs au but (1-1, 7-6 tab).

Tous les regards seront dorénavant tournés vers Lyon, pour le derby entre l'Olympique Lyonnais et Lyon-la-Duchère, et surtout Lorient, où Locminé (CFA2) tentera d'accomplir un exploit devant le Paris Saint-Germain, dimanche, pour la fin de ces 32e de finale.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)