Les Red Devils doivent surveiller leurs arrières

Désormais, l’équipe de Manchester United ne doit plus tergiverser. En effet, les Red Devils ont vu revenir dans le rétroviseur les Spurs de Tottenham qui comptent également 45 points ! Les matches Man Utd-Bolton et Tottenham-Wolverhampton seront importants à suivre aujourd’hui.

Wayne Rooney

“Tottenham est une menace. Nous ne pouvons pas dire le contraire. Ils jouent un fantastique football.” L’aveu est signé Sir Alex Ferguson, sur la chaîne de télévision officielle de Manchester United. Un signe qui ne trompe pas. MU ne doit désormais plus seulement regarder vers le haut et son voisin de City, mais également surveiller ses arrières. Car Tottenham est revenu à sa hauteur après son succès contre Everton (2-0) en match en retard mercredi. Les Red Devils ne devancent les Spurs qu’à la faveur d’une meilleure différence de buts (+29 contre +18). Derrière, la concurrence emmenée par Chelsea, 4e à 8 longueurs du podium, paraît larguée avant la 21e journée de Premier League.

Très amoindri par les blessures, Manchester United n’a désormais plus le droit à l’erreur. Tottenham veillera au moindre faux-pas, et ce dès ce week-end. MU partira largement favori lors de son affrontement avec les Bolton Wanderers de David N’Gog. Mais les derniers résultats de la troupe de Sir Alex ne prêtent pas vraiment à l’optimisme. Certes, MU s’est rassuré en éliminant City en Cup le week-end passé (2-3), mais en supériorité numérique et après s’être fait une belle frayeur avec deux buts d’avance… Pas de quoi franchement sauter au plafond après les défaites en PL contre Newcastle (3-0) et surtout Blackburn, qui était venu s’imposer à Old Trafford le 31 décembre dernier (2-3). Ferguson comptera notamment sur le retour de Paul Scholes au sein de l’effectif pour rebooster le moral de ses troupes.

A l’inverse, Tottenham surfe sur la vague du succès. Bien qu’éliminés en Ligue Europa, les joueurs d’Harry Redknapp restent sur une série de six matchs sans défaite en championnat, avec notamment un match nul à Chelsea (1-1), seul membre du Big Four rencontré durant cette période. Opposés à Wolverhampton, autre mal-classé, les coéquipiers de Younes Kaboul sont désormais considérés comme les principaux outsiders d’un titre qui semblait se dirigert vers Manchester. En attendant, City, en déplacement à Wigan lundi, sera un spectateur attentif du match à distance que se livreront ses deux principaux poursuivants.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)