La Juve gâche, l’Udinese aussi

La Juventus Turin peut se mordre les doigts. Tenus en échec à domicile par la modeste formation de Cagliari (1-1), les Bianconeri peuvent voir le Milan AC, qui reçoit l’Inter ce dimanche soir à 20h45, prendre deux points d’avance en cas de succès. L’Udinese s’est fait surprendre au Genoa (3-2) alors que Cesena, Sienne et Parme respirent.

Antonio Conte

Début d’année difficile pour la Juve. Après un succès in extremis sur la pelouse de Lecce (0-1) le weekend passé, les hommes d’Antonio Conte ont réalisé une bien mauvaise opération ce dimanche après-midi face à une vaillante formation de Cagliari. La rencontre débutait pourtant idéalement pour les locaux avec un premier but de toute beauté. Au terme d’un magnifique mouvement collectif entériné par le Suisse Stephan Lichtsteiner, Mirko Vucinic concluait de près face à Agazzi (6e, 1-0). Une action aux faux airs de FC Barcelone tant elle avait été menée aussi fluidement.

Mais les Piémontais tombait par la suite dans un faux rythme et hormis une belle frappe de Matri (13e) et une tentative de Vidal stoppée sur la ligne (25e), les hommes d’Antonio Conte se montraient suffisants, à la merci d’une formation de Cagliari qui s’approchait lentement mais sûrement du but de “Gigi” Buffon. Les Turinois, laxistes, auraient pu se voir siffler deux penalties pour des mains litigieuses de Bonucci (30e) et Barzagli (35e) mais l’arbitre de la rencontre en décidait autrement. A la pause, les Bianconeri regagnaient le vestiaire sans convaincre.

La Juve trop attentiste

Et à force de ronronner, la Juve se faisait surprendre au retour des vestiaires, Cossu crucifiant Buffon d’une frappe sèche consécutive à une mauvaise relance de l’arrière-garde piémontaise (48e, 1-1). La Juve, désarçonnée, tentait de réagir mais Matri ne trouvait rien de mieux que de simuler une faute imaginaire. Mais l’homme en noir Marco Guida ne tombait pas dans le panneau et le sanctionnait fort logiquement (50e). La Juve déjouait et, pire encore, se rendait coupable d’un déchet technique impardonnable pour une équipe qui vise le Scudetto.

Désespéré, Antonio conte faisait même entrer Milos Krasic, disparu de la circulation depuis le 22 octobre dernier, et Alessandro Del Piero, pour tenter de forcer la décision. Et les supporters Bianconeri croyaient presque au petit miracle quand ce dernier reprenait de la tête un centre parfait, mais Agazzi réalisait la parade du match (79e). Plus rien n’était marqué et la Juventus laissait une belle occasion pour le Milan AC de prendre deux points d’avance au classement en cas de succès ce dimanche soir contre l’Inter.

L’Udinese flanche, Parme et Cesena se relancent

Dans les autres rencontres de cette 18e journée de l’autre côté des Alpes, l’Udinese a réalisé la mauvaise opération en s’inclinant sur la pelouse du Genoa (3-2), malgré un nouveau but de “Toto” di Natale. Les mal classés se sont rebiffés avec Cesena qui est venu à bout de Novara (3-1) avec un doublé de Mutu, et Lecce, lanterne rouge, qui a créé la surprise en s’offrant le scalp de la Fiorentina à Artemio Franchi (0-1). Parme s’est payée Sienne (3-1) avec notamment une réalisation du Français Jonathan Biabiany alors que le Chievo Verone a eu raison de Palerme (1-0). Un peu plus tôt dans la journée, la Lazio Rome a fait le job à l’Olimpico contre l’Atalanta Bergame (2-0) avec une nouvelle réalisation de Miroslav Klose.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)