Rémy-Valbuena, le duo infernal

L’OM s’est replacé dans la course au titre après sa victoire éclatante contre Lille (2-0), dimanche, pour le dernier match de la 20e journée de L1. Comme c’est le cas depuis quelques temps, deux joueurs ont brillé côté olympien, Rémy et Valbuena. Amis en dehors et sur les terrains, les deux compères se trouvent les yeux fermés.

Rémy et Valbuena

Quand la paire Valbuena – Rémy va, à l’OM, tout va. Depuis plusieurs semaines, le duo offensif marseillais est dans tous les bons coups, avec des buts et passes décisives à la pelle. Didier Deschamps, qui n’aime pourtant pas mettre en avant des cas particuliers, n’a pas eu le choix à l’issue du match contre Lille, où ses deux joueurs ont fait le “taff” avec un doublé pour Rémy et une passe décisive pour Valbuena. “Il y a une complicité entre les deux, ils sont très proches sur et en dehors du terrain. Mais ce ne sont pas les seuls. Cette relation là est toujours importante”, affirmait ainsi Deschamps dans les colonnes du quotidien régional La Provence.

Alors que les observateurs, mais aussi les dirigeants marseillais, s’inquiétaient des nombreux départs à la Coupe d’Afrique des Nations avec notamment l’absence d’un joueur-clé comme André Ayew, Rémy et Valbuena ont redonné quelques certitudes. Si tout n’a pas été parfait face aux Dogues – “Je m’en voulais à la pause car j’avais mal négocié le bon exter’ du droit de Mathieu”, confiait d’ailleurs Rémy après un raté en première mi-temps -, les deux buts ont rappelé que l’ancien Niçois est dans une forme étincelante. Avec neuf buts au compteur, dont six de la tête – le meilleur total des cinq grands championnats européens -, Rémy valide lentement mais sûrement son billet pour l’Euro 2012, se posant en attaquant numéro 2 des Bleus derrière l’intouchable Karim Benzema.

Rémy entraîne “Petit Vélo” dans sa roue vers l’Euro

Dans cette réussite insolente, Rémy ayant inscrit 18 buts toutes compétitions depuis le début de la saison, l’attaquant entraîne un Valbuena redevenu décisif, en témoigne son but prodigieux contre Dortmund (2-3) en Ligue des champions, mais aussi son doublé contre Caen en quart de finale de la Coupe de la Ligue (0-3). Et Rémy donne une explication à cette bonne entente : “Je dis juste à Mathieu avant chaque rencontre qu’il a intérêt à me faire marquer ! Il y a toujours de la joie quand l’un ou l’autre marque. L’entente est là, on se trouve très bien. Sur certaines actions, on a même l’impression d’être que tous les deux…”

Auteur de 10 passes décisives depuis le début de la saison, “Petit Vélo” revit littéralement dans un poste plus axial, derrière Rémy justement. Si l’ancien joueur de Libourne met en avant une “victoire du collectif”, face aux Dogues, sa prestation individuelle a une nouvelle fois fait la différence, bien aidé par un Rémy on fire sur le front de l’attaque. Une complicité qui pourrait amener les deux hommes à retrouver les sommets de la Ligue 1 plus vite que prévu, mais aussi à voyager du côté de l’Ukraine et de la Pologne en juin prochain avec l’équipe de France…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)