Bordeaux, Carrasso : “Usant pour les nerfs”

Les Girondins de Bordeaux ont eu chaud. En seizièmes de finale de la Coupe de France, le club aquitain a dû attendre la séance des tirs au but pour venir à bout de Créteil, pensionnaire du National (2-2, 3 tab 4).

Cédric Carrasso

Un match qui a usé mentalement le gardien international français Cédric Carrasso, auteur de deux arrêts lors de la séance fatidique: “J’aurais préféré qu’on gagne à la 88e quand on a un penalty ou une occasion. Les tirs au but, il y a des jours où ça passe et d’autres où ça ne passe pas. Ça fait deux fois que ça passe“, a-t-il ainsi rappelé en conférence de presse d’après-match. “C’est bien mais c’est très usant pour les nerfs. Je suis lessivé. C’est un match qui te reste en travers. La qualification reste le plus important. Maintenant, on est en 8e de finale et ça commence à être intéressant

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)