Rennes : Antonetti et la séance de tirs au but

Samedi soir, au Stade du Ray, le Stade Rennais a validé son billet pour les huitièmes de finale de la Coupe de France en s'offrant le scalp de l'OGC Nice au bout de la nuit (0-0, 5 tab 4).

Une victoire acquise aux tirs au but, exercice que Frédéric Antonetti ne pratique pas à l'entraînement, comme il l'a expliqué sur RMC : “Je ne travaille jamais les penaltys, car Il n'y a rien à voir entre un penalty à l'entrainement et pendant une séance de tirs au but. Pendant un match, l'émotion et le public sont des facteurs très importants. La série de penaltys est souvent conditionnée par le match que l'on fait. Nous avons été très déterminés pendant le match, même s'il a manqué les buts, mais on a été dans la continuité de ce qu'on a fait pendant la rencontre.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)