Contre Man. United, Arsenal perd match et espoirs

En conclusion de la 22e journée du championnat anglais ce dimanche, Arsenal s'est incliné à la maison face à MU (2-1). Cette défaite, la 3ème de rang pour les Canonniers d'Arsenal en championnat, laisse les Gunners à 15 points des mancuniens, et 18 de City, le leader.

Pour Arsenal, ce ne sont même plus seulement les espoirs de titre qui s'envolent mais ceux de podium. Déjà vaincus à Fulham et Swansea lors des deux journées précédentes, les Gunners se sont inclinés pour la troisième fois consécutive ce dimanche, ce qui ne leur était plus arrivé depuis cinq ans, et ce sur leur propre pelouse contre Manchester (2-1). Privé de nombreux joueurs (Sagna, Diaby, Wilshere, André Santos, Gibbs, Gervinho, Henry ‘), Arsène Wenger a décidé de faire confiance au jeune Alex Oxlade-Chamberlain dès le coup d'envoi, offrant ainsi à l'Anglais de 18 ans sa 1ère titularisation. Aligné sur l'aile gauche, alors qu'Arshavin était lui bien disponible, le talentueux espoir n'a pu que constater les errances défensives de sa formation de plus près.

Juste avant la mi-temps, Manchester United ouvre en effet la marque, sur un centre de Ryan Giggs, titulaire, repris de la tête par Valencia (45e). Les Mancuniens, sans briller, regagnent les vestiaires avec l'avantage au score. En deuxième mi-temps, Arsenal gâche, Van Persie ratant notamment l'immanquable après un service parfait de Rosicky et un crochet dont il a le secret. A la 64e, Mertesacker, battu à la course par Welbeck, évite le 2-0 pour United en sauvant le ballon à quelques centimètres de sa ligne, tandis que le buteur mancunien avait battu Szczesny. Dans le même temps (71e), sur une contre-attaque des visiteurs, Koscielny récupère le ballon dans les pieds de Rafael, et lance lui-même un autre contre éclair. Le défenseur français donne à Rosicky, qui lance Oxlade-Chamberlain sur le côté gauche, lequel décale Van Persie dans la surface, le Batave trompant Lindegaard d'une frappe croisée très compliquée.

Revenu dans la course, Arsenal va pourtant, comme la semaine passée, craquer juste après son but. A la 81e, Welbeck redonne l'avantage aux joueurs de Ferguson, servi par Valencia. Un avantage définitif, qui offre les trois points à United, et des regrets aux Gunners. En laissant filer un adversaire direct aux premières places, Arsenal est dorénavant définitivement écarté de la course au titre. Les Londoniens accusent en effet 18 points de retard sur City, qui a dominé Tottenham plus tôt dans l'après-midi (3-2), et 15 points sur Man. United, dauphin de Manchester City. A force de faux-pas, les Gunners ne peuvent (déjà) presque plus envisager qu'une 4ème place dans le championnat anglais qui serait presque miraculeuse. Elle est surtout loin d'être acquise puisque Chelsea, Liverpool et Newcastle la visent également.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)