Mourinho, stop ou encore en juin ?

Après avoir (encore…) perdu contre le FC Barcelone au début de la semaine (1-2, quart de finale aller de la Coupe du Roi), l’équipe du Real Madrid a bien réagi face à l’Athletic Bilbao (4-1, match en retard de la 1ère journée du Championnat)… mais cela n’a pas empêché certains socios de siffler José Mourinho.

José Mourinho

Les supporters en ont assez. Paradoxalement, c’est au moment où le Real Madrid devance le FC Barcelone de cinq points en Liga que les supporters se déchaînent le plus dans les tribunes. En effet, ces derniers n’ont pas digéré la nouvelle défaite face au rival honni en Coupe du Roi. Du coup, ils ont décidé de le faire savoir à José Mourinho avec des sifflets qui lui était clairement adressés. A l’issue de la rencontre remportée face à l’Athletic Bilbao, le “Special One” est apparu plutôt serein lors d’un point presse relayé par Marca.

“Zidane a été sifflé ici, Ronaldo et Cristiano Ronaldo aussi. Qui suis-je pour ne pas être également sifflé ?”, a déclaré le technicien portugais qui est ensuite revenu une nouvelle fois sur le revers face aux Catalans. “Est-ce que c’est difficile pour moi ? J’ai perdu un match le mercredi et nous avons ensuite travaillé pour le suivant. On a gagné et vous me demandez si ça va être dur…”, a lâché José Mourinho qui a apparemment eu des altercations avec le gardien de but Iker Casillas et le défenseur Sergio Ramos ces derniers jours.

Mourinho fait face à la tempête

A la question de savoir si ses relations avec le président Florentino Perez sont toujours bonnes, l’ex-entraîneur de l’Inter Milan, de Chelsea et du FC Porto a tenu à souligner certaines choses. “Chaque club a sa culture et son histoire. C’est lui qui m’a demandé d’être l’entraîneur du Real Madrid. J’ai une excellente relation avec le président et les administrateurs savent qu’il n’y a aucun problème. Je fais mon travail. Si vous étiez sifflé dans un club comme Chelsea ce serait difficile à accepter, mais qu’est-ce que je peux dire lorsque cela arrive au Real ?”

Pour sa part, le journaliste espagnol Siro López considère que les évènements qui se sont déroulés entre la défaite contre le Barça et la fin du match face à l’Athletic Bilbao ont changé la donne. En clair, ce consultant a indiqué dixit le site du journal As qu’il est “pratiquement acquis” que le Portugais rendra son tablier au sein de la Casa Blanca “le 30 juin prochain”. Sans trop s’avancer, on peut dire que cette hypothèse est avancée de manière un peu trop prématurée. En effet, José Mourinho a toujours dit qu’il se sent très bien en Espagne et que son objectif est de triompher à Madrid… avant, pourquoi pas, de revenir en Angleterre à l’horizon 2014.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement