Il Principe Milito remonte sur son trône à Milan !

Buteur dimanche soir en clôture de la 19e journée de la Serie A avec l’Inter Milan face à la Lazio Rome (2-1), Diego Milito retrouve la forme qui était la sienne voici deux saisons sous les ordres de José Mourinho. Cette fois-ci, c’est Claudio Ranieri qui l’a remis en selle.

Diego Milito

Le Prince est mort, vive le Prince ! Que de chemin parcouru en l’espace de quelques semaines pour Diego Milito, qui a reçu le 12 décembre dernier le “Bidon d’Or 2011”, sorte de Ballon de Plomb version transalpine et décerné par Radio 2. Grand artisan de la fantastique épopée nerazzurra lors de la saison 2009/2010 avec un doublé en finale de Ligue des champions contre le Bayern Munich (2-0), 22 buts inscrits en Serie A, un Scudetto, un Coupe d’Italie, une Supercoupe d’Italie et un Mondial des Clubs à la clé, “El Principe” a subitement été destitué de son trône de Lombardie. Fini la glorieuse ère Mourinho et place aux galères avec plusieurs entraineurs qui ne lui ont que très peu fait confiance. Que ce soit Rafael Benitez ou Gian Piero Gasperini, aucun des deux n’est parvenu à redonner de l’éclat au buteur international argentin.

Enchainant les blessures et des loupés plus incroyables les uns que les autres, Diego Milito était au fond du sot, en témoigne la distinction “honorifique” reçu en décembre dernier. Conspué par une partie des supporters et annoncé aux quatre coins de l’Europe cet hiver, Diego Milito s’est toutefois accroché à son fauteuil, laissant passer l’orage. Et le nouvel entraîneur en poste, Claudio Ranieri, a eu confiance en lui. Pas le choix en même temps avec la blessure interminable de Diego Forlan et un Mauro Zarate pas encore taillé pour forcer la décision à l’Inter. Aussi, Ranieri, en fin technicien, est revenu aux basiques en optant pour un 4-4-2 des familles avec Pazzini à ses côtés. Et les résultats sont plutôt probants. Un doublé lors de la 17e journée face à Parme (5-0), l’unique but de la rencontre au derby de la Madonnina contre le Milan (0-1) lors de la 18e journée, puis le but égalisateur face à la Lazio Rome (2-1) dimanche soir.

Avec huit réalisations au compteur, en seulement 15 matches joués (12 titularisations, 3 en tant que remplaçant, ndlr), “El Principe” est l’un des grands artisans du retour en force de l’Inter, dorénavant 4e de la Serie A à six points du leader, la Juventus Turin. Un retour en forme qu’a également salué son entraîneur Claudio Ranieri en conférence de presse : “Je suis très heureux pour Milito, car il n’a jamais baissé les bras, même quand il manquait des occasions incroyables.” Le Prince qui retrouve son tout meilleur niveau, pas une bonne nouvelle pour l’Olympique de Marseille, futur adversaire des Lombards en février prochain en huitièmes de finale de la Ligue des champions…

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement