Wenger et Löw favoris pour remplacer Mourinho ?

José Mourinho souhaite clairement rester au Real Madrid jusqu’en juin 2014. Après cette date, l’entraîneur des Merengue retournera probablement en Angleterre pour coacher un club de Premier League. Mais le “Special One” pourrait aussi choisir de tourner le dos à la Casa Blanca en juin prochain.

Joachim Löw et Arsène Wenger

Une short-list déjà établie ? A en croire le Daily Mail, les dirigeants du Real Madrid auraient déjà anticipé un éventuel départ de José Mourinho à l’issue de la saison. Le président Florentino Perez apprécierait tout particulièrement deux techniciens réputés. Le premier serait le sélectionneur de l’équipe nationale d’Allemagne, Joachim Löw, qui veille à la bonne santé de la Nationalmannschaft depuis pratiquement six ans. A l’issue de l’Euro 2012, l’homme âgé de 51 ans pourrait bien rendre son tablier et reprendre les rênes d’un club germanique ou étranger. La question est de savoir si Joachim Löw a le profil requis afin d’entraîner une grande écurie comme le Real Madrid.

Avant de diriger la sélection allemande, ce dernier a entraîné l’Austria Vienne, le Tirol Innsbrück, Adanaspor, Karlsruhe, Fenerbahçe et le VfB Stuttgart sans vraiment faire d’étincelles. Son palmarès se résume à un titre de champion d’Autriche (2002) et une Coupe d’Allemagne (1997). Mais le fait d’avoir obtenu la troisième place lors du Mondial 2006 en tant qu’assistant de Jürgen Klinsmann, une place de finaliste lors de l’Euro 2008 contre l’Espagne et une troisième place lors du Mondial 2010 en Afrique du Sud lui permettent tout de même d’avoir une vraie légitimité sur la scène internationale. Le second nom qui sortirait du lot serait celui d’Arsène Wenger. Le manager qui s’occupe de l’équipe d’Arsenal depuis 1996 rêve de tenir la barre jusqu’en 2016 afin d’atteindre 20 ans de présence chez les Gunners.

La fin d’un cycle pour Wenger ?

Mais le fait qu’il n’ait pas remporté un seul trophée depuis 2005 commence franchement à agacer les supporters du club londonien. Contre Manchester United dimanche dernier (défaite 1-2 d’Arsenal, 22e journée de Premier League), les fans n’ont pas accepté qu’il choisisse de remplacer l’étincelant Alex Oxlade-Chamberlain par le bouc émissaire local Andrey Arshavin qui ne fait plus du tout l’unanimité. Après avoir longuement soutenu Arsène Wenger, on peut dire que les supporters remettent aujourd’hui en question sa politique qui ne porte pas ses fruits. Aujourd’hui, Arsenal occupe la cinquième place du classement en Premier League avec un retard de cinq points sur Chelsea.

En cas de non-qualification pour la prochaine édition de la Ligue des champions, nul doute que le board n’hésitera pas un seul instant à limoger Arsène Wenger. Cas échéant, le Français pourrait poursuivre sa carrière au Real Madrid, chose qu’il aurait pu faire dès l’année 2009 s’il n’avait pas repoussé poliment les avances espagnoles. En attendant, force est de constater que pour l’instant la place n’est pas libre et que José Mourinho est en mesure d’atteindre les objectifs du club. Autrement dit remporter la Liga (cinq points d’avance sur le Barça), la Ligue des champions (8e de finale à disputer contre le CSKA Moscou) et pourquoi pas la Coupe du Roi (quart de finale retour contre le Barça ce soir, défaite 1-2 du Real à l’aller). Finalement, seules les trop nombreuses défaites contre le FC Barcelone sont dans la colonne négative du “Special One” qui n’a pas dit son dernier mot à ce sujet.