Les Citizens sont en colère au sujet de Tevez

Carlos Tevez a vu plusieurs couperets tomber en ce qui le concerne hier. Dans un premier temps, l’attaquant a appris que les dirigeants du Paris Saint-Germain ont décidé de ne pas le recruter pendant ce mercato. Par ailleurs, “L’Apache” a écopé d’une amende considérable qui n’arrange rien.

Carlos Tevez

Une nouvelle sanction financière. Les décideurs de Manchester City commencent à en avoir assez de devoir composer avec Carlos Tevez. Il faut dire que le buteur argentin refuse toujours obstinément de réintégrer l’effectif de Roberto Mancini. Résultat, les Citizens ont décidé de lui infliger une nouvelle amende d’environ 1,44 million d’euros qui correspond à… six semaines de salaire pour “L’Apache” ! A 27 ans, le goleador sud-américain croise les doigts car jusqu’à preuve du contraire il ne sait toujours pas dans quel club il évoluera lors de cette seconde partie de saison.

Le Paris Saint-Germain a choisi de sortir le drapeau blanc tandis que l’Inter Milan et le Milan AC ne cessent de s’enliser au niveau des négociations pour le recruter. En plus de cela, le président de Manchester City Khaldoon al-Mubarak commence aussi à s’impatienter sérieusement alors que la fameuse journée du 31 journée est déjà visible à l’horizon. Pendant un entretien retranscrit par la BBC, le dirigeant a taclé les Rossoneri qui ont intérêt, selon lui, à transmettre rapidement une offre ferme pour gagner leur duel avec les Nerazzurri.

L’Inter Milan semble avoir la main !

“Dans l’état actuel des choses, l’AC Milan n’est pas une option pour Carlos. S’ils veulent être pris en considération lors de ce mercato, ils feraient mieux d’arrêter de se congratuler les uns les autres, et commencer à regarder comment ils pourraient remplir nos conditions”, a-t-il préconisé. Qu’il semble déjà loin le temps où Carlos Tevez rencontrait l’administrateur délégué Adriano Galliani afin de discuter de son futur contrat à Milanello. En revanche, Khaldoon al-Mubarak a tenu à rendre hommage aux décideurs du Paris Saint-Germain et de l’Inter Milan qui sont bien plus corrects à ses yeux.

“L’Inter Milan et le Paris-Saint-Germain nous ont approchés pour des discussions avec bonne foi. C’est toujours une expérience positive de négocier avec des gens à l’approche professionnelle”, a-t-il lâché pour enfoncer le clou à propos du Milan AC. Alors qu’il reste six jours avant la fin de ce mercato hivernal, force est de constater que la saga Tevez est toujours d’actualité. On verra si un club arrive finalement à envoyer les bons signaux de fumée pour “L’Apache” qui se trouve actuellement en Argentine.