Tevez à City jusqu’en juin pour mieux rebondir à Paris ?

La fin du feuilleton Carlos Tevez ? Tout porte à croire que oui. Son agent et conseiller Kia Joorabchian a ainsi affirmé que l’international argentin devrait rester à Manchester City jusqu’à la fin de la saison avant d’être – enfin – transféré. Pour mieux partir au Paris Saint-Germain ?

Carlos Tevez

La “Telenovela” Carlo Tevez aura eu le mérite de tenir en haleine l’Europe entière lors de ce mercato hivernal. Annoncé avec insistance au Paris Saint-Germain, aux Corinthians, à l’Inter et au Milan AC, “L’Apache” va devoir patienter six mois supplémentaires avant de pouvoir tirer un trait définitif sur son expérience mancunienne. Sur le carreau depuis septembre dernier et son refus d’entrer en cours de jeu face au Bayern Munich en Ligue des champions (2-0), “Carlitos” a depuis fait la navette entre l’Angleterre et l’Argentine, accumulant amende sur amende de la part du club pour atteindre le total de 11 millions d’euros de manque à gagner. Et cela devrait continuer encore quelques temps puisque l’Argentin va rester à City jusqu’en juin prochain.

Sur Talk Sport, son conseiller Kia Joorabchian a confirmé qu’il ne bougerait pas d’ici le 31 janvier prochain, date de clôture du mercato hivernal. “Nous avons été en négociations avec trois grands clubs mais je ne pense pas qu’ils soient parvenus à répondre aux attentes de Manchester City“, a-t-il analysé. “Carlos restera au club jusqu’à cet été. City veut le vendre, mais seulement au juste prix. Et cet été, le marché sera bien plus ouvert. Tous les gros clubs s’intéresseront aux joueurs qui peuvent disputer là Ligue des champions.

Et lorsqu’on lui demande si le Paris Saint-Germain reste une destination plausible pour son client, Joorabchian ne ferme pas la porte, loin de là : “Le PSG veut construire un projet sur le long terme et je pense que Carlos arriverait six mois trop tôt pour eux. Mais il y a une forte probabilité pour qu’il vienne cet été.” Ne reste plus qu’au club de la capitale de continuer à entretenir le contact avec l’Argentin et à assurer sa place pour la prochaine Ligue des champions. Et comme il est d’usage de dire, “tout vient à point qui sait attendre”…