Ancelotti, le PSG, Alex dit tout sur son arrivée !

C’est désormais officiel, le défenseur international brésilien de Chelsea Alex a paraphé un contrat de trois saisons et demie en faveur du Paris Saint-Germain après avoir satisfait la traditionnelle visite médicale. En conférence de presse, l’ancien joueur de Chelsea a donné les motivations qui l’ont poussées à rejoindre le PSG.

Alex

Après la signature du latéral gauche brésilien Maxwell en provenance du FC Barcelone, le Paris Saint-Germain a officialisé la signature d’un autre joueur auriverde, Alex, avant celle peut-être de Thiago Motta, même si l’entraîneur parisien a annoncé qu’il n’y aurait plus de renforts d’ici le 31 janvier prochain, date de clôture du mercato hivernal. Alex, robuste défenseur central qui a fait les beaux jours du PSV Eindhoven puis de Chelsea, était très détendu au moment de prendre la parole au Parc des Princes, lors de sa présentation officielle à la presse.

A la question de savoir pourquoi il avait opté pour le PSG, Alex a mis en avant le rôle joué par Carlo Ancelotti : “C’est un entraîneur qui a de bonnes relation avec ses joueurs. Il a de bonnes relations avec ceux qui jouent et ceux qui ne jouent pas. Quand un entraîneur arrive dans un club, c’est normal qu’il tente de faire venir des joueurs en qui il a confiance. Il aime mon jeu. Donc oui, il a joué un rôle dans ma venue.” Mais aussi les nouvelles ambitions du club de la capitale qui ne cessent de croître depuis l’arrivée des Qatariens en mai dernier : “Je crois au projet du PSG. Il y a eu des propositions de plusieurs équipes mais je veux gagner des titres. Et je veux faire partie d’un groupe ambitieux…

Alex : “Me battre pour avoir ma place

S’il n’en veut pas à André Villas-Boas qui “n’aimait pas (sa) façon de jouer“, le “Tank” – surnom donné aux Pays-Bas – sait qu’il n’arrive pas à Paris en terrain conquis, avec une place de titulaire indiscutable : “Non, personne ne m’a rien garanti. Je n’ai pas parlé avec Ancelotti. Chaque joueur doit gagner sa place en s’entraînant dur. Il y a beaucoup de concurrence à ce poste et je sais que je vais devoir lutter pour gagner ma place.

Alors que ce recrutement peut paraître étonnant avec la présence de Diego Lugano, Milan Bisevac, Mamadou Sakho ou encore Zoumana Camara, le directeur sportif Leonardo a estimé que la venue d’Alex s’inscrivait dans la durée et que sa signature était une “question d’opportunité“. Voilà désormais le Paris Saint-Germain un peu plus à la hauteur de ses ambitions avec un défenseur renommé qui pourrait apporter un peu plus d’assurance derrière. Espérons pour les supporters parisiens qu’il ne connaisse pas la même adaptation qu’un certain Diego Lugano…