Maxi Lopez est vraiment le dindon de la farce !

Cela fait déjà quatre jours que Maxi Lopez se trouve dans la ville de Milan. En début de semaine, l’attaquant de Catane a même passé sa visite médicale chez les Rossoneri… mais pour l’heure son transfert n’a pas été officialisé à cause du feuilleton Carlos Tevez !

Maxi Lopez

Une attente insupportable ? Selon la presse italienne, Maxi Lopez se trouvait au siège du Milan AC aujourd’hui à midi. Le buteur de Catane a bien compris que les dirigeants lombards considèrent toujours qu’il est une roue de secours au cas où le dossier Carlos Tevez soit impossible à boucler. Pour l’heure, on en prend le chemin car l’agent de l’international argentin a laissé entendre que son client devrait rester à Manchester City jusqu’en juin. Mais au lieu de sortir le drapeau blanc et de faire signer Maxi Lopez qui trépigne d’impatience, les Rossoneri ont décidé de tenter le tout pour le tout au sujet de “L’Apache” !

En clair, l’administrateur délégué du Milan AC Adriano Galliani a carrément imposé un ultimatum aux Citizens qui ont environ quatre heures afin d’accepter l’offre de prêt avec une option d’achat qui avoisinerait désormais les 30 millions d’euros ! Jusqu’à présent, les décideurs du club anglais sont restés inflexibles à propos de Carlos Tevez mais ils pourraient accepter cette proposition afin de régler pour de bon le cas du buteur âgé de 27 ans qui refuse toujours de revenir de l’autre côté de la Manche. Pour sa part, l’entraîneur de Catane Vincenzo Montella est vraiment stupéfait de voir que Maxi Lopez est contraint de rester en salle d’attente pendant autant de temps.

Montella n’en croit pas ses yeux

“Ce qui se passe au sujet de Maxi Lopez est irréel. Cela fait plusieurs années que je suis dans le monde du football et je n’ai jamais rien vu de tel”, a lâché le technicien italien. Malgré cela, Montella souhaite franchement que l’attaquant s’engage rapidement au Milan AC afin qu’il puisse recruter son remplaçant avant le 31 janvier à minuit. “J’espère qu’il pourra réaliser son rêve même si, encore une fois, je suis surpris de ce qui se passe (…) Notre mercato ? Les dirigeants savent ce qu’ils doivent faire”, a-t-il assuré par le biais de l’agence Ansa.

En ce qui concerne le conseiller de Maxi Lopez, Andrea D’Amico, l’optimisme est de mise même si tout pourrait capoter au dernier moment. “Le contrat a déjà été conclu entre nous. Maxi Lopez veut connaître son sort avant d’étudier éventuellement d’autres alternatives”, a-t-il souligné selon Sport Mediaset. Les Cottagers de Fulham auraient proposé environ 9 millions d’euros dixit le président de Catane Pietro Lo Monaco qui s’est exprimé sur la chaîne Odeon TV. Même si ce dernier a refusé cette proposition alléchante, il pourrait faire machine arrière si Maxi Lopez ne voit jamais le feu vert au Milan AC pour s’engager.