La Juve plus forte que l’Udinese

Au forceps, la Juve s'est imposé sur son terrain contre l'Udinese (2-1). Auteur d'un doublé, Matri permet à sa formation de prendre six points d'avance sur l'adversaire du soir. En attendant le résultat du match de l'AC Milan demain, la Juve est assurée de rester leader à la fin de cette 20ème journée.

 Les matchs comme celui-ci valent six points car c'est une confrontation directe“. La déclaration, signée Antonio Conte, le coach de la Juventus Turin, traduit bien l'importance du choc de la 20ème journée du championnat italien entre l'Udinese et le Juve. Il faut gagner afin de mettre son adversaire direct hors de portée. Les Bianconeri l'ont bien compris et démarrent la rencontre pied au plancher. Idéalement lancé en profondeur, Estigarribia part seul se présenter devant Handanovic, le gardien frioulan. Ce dernier sort parfaitement et détourne la ballon (troisième). Le match démarre très fort ! L'Udinese réplique ensuite un corner mal dégagé par la défense de la Juventus Turin duquel Armero tente une reprise de volée du gauche qui passe tout juste à côté du montant de Buffon (15e). Premiers, les Turinois sont bousculés et ont de grosses difficultés à contenir les assauts de Di Natale, Armero et Isla, les trois armes offensives des Francesco Guidolin. La Vieille Dame ouvre pourtant le score peut avant la mi-temps grâce à Matri. Suite à un centre d'Estigarribia, Quagliarella place une puissante tête qu'Handanovic ne peut bloquer, Matri a suivi et pousse le ballon au fond des filets 42e, 1-0). Malmenés, les Turinois trouvent une nouvelles fois les ressources pour mener au score.

Matri martyrise l'Udinese

L'Udinese reste, néanmoins, une équipe redoutable. La Juventus s'en rend compte à la 56e minute, lorsque Floro Flores trompe Buffon d'une belle frappe de droit. Le club frioulan égalise logiquement. Touché dans son orgueil, le leader du championnat ne met pas longtemps à répliquer. Tout juste entré en jeu, Marchisio décale Matri qui, d'une frappe dans le petit filet, s'offre un doublé (62e, 2-1). Le coup est rude pour Di Natale et ses coéquipiers. Ils ne s'en relèveront pas. La Vieille Dame s'impose donc et conserve son invincibilité. Les Bianconeri sont également assurés de passer le weekend dans le fauteuil de leader. Dorénavant à six points, l'Udinese n'est pas encore hors course mais va devoir cravacher pour rattraper son retard.