Liverpool a voulu refourguer Carroll pour avoir Tevez !

Tout juste qualifié pour le prochain tour de la Coupe d’Angleterre après son succès in extremis sur Manchester United (2-1), Liverpool n’en oublie pas pour autant le mercato hivernal et cherche à réaliser un gros coup avant le 31 janvier. Et les Reds ont failli surprendre tout leur monde…

Andy Carroll

L’an passé, Liverpool avait littéralement défrayé la chronique en vendant l’un de ses “bijoux de famille” en la personne de Fernando Torres à Chelsea, pour la modique somme de 58 millions d’euros, record absolu outre-Manche. Conscient qu’un élément importantissime quittait le navire malgré quelques derniers mois difficiles pour l’Espagnol, le board de la Mersey avait décidé de réinvestir la majeure partie de cette somme dans deux joueurs d’avenir ; l’Uruguayen Luis Suarez pour 25 millions d’euros et, surtout, l’Anglais Andy Carroll pour 41 millions d’euros, joueur anglais le plus cher de l’histoire du football anglais. Si le premier a tenu à bout de bras Liverpool l’an passé lors de la deuxième partie de saison avec des matches mémorables, notamment face à Manchester United en Premier League (3-1), le second a brillé qu’une fois avec un doublé contre City (3-1).

Depuis ? Andy Carroll ne semble pas du tout avoir digéré le mirobolant transfert dont il a fait l’objet. Se traînant comme une âme en peine sur le terrain, l’ancien avant-centre de Newcastle United – qui a certainement fait la meilleure opération financière de la décennie quand on sait que Demba Ba est arrivée, lui, gratuitement, pour le remplacer – a disputé 20 rencontres (12 titulaires, 8 remplaçants) pour deux petits buts cette saison.

Carroll, “le Gignac de la Mersey”

Bien maigre pour le futur grand espoir du football de Sa Majesté. Devenu remplaçant de Luis Suarez, seule à évoluer en pointe dans le schéma tactique de Kenny Dalglish, Carroll a retrouvé grâce auprès de son manager ces dernières semaines, l’Uruguyaen étant suspendu 8 matches après “l’affaire Patrice Evra”.

Mais Liverpool essaierait, en interne, de refourguer Carroll au plus offrant ou de l’inclure dans des échanges afin de récupérer un joueur plus performant. Alors qu’une rumeur faisait l’état d’un possible échange avec le buteur d’Aston Villa Darren Bent, le quotidien britannique The Guardian affirme ce dimanche que les Reds auraient tenté cette fois-ci de recruter l’Argentin Carlos Tevez, toujours bloqué à Manchester City, en “donnant” en échange Carroll. Une offre immédiatement refusée par des Citizens qui sont déjà très bien fournis dans ce secteur avec Mario Balotelli, Sergio Agüero ou Edin Dzeko. Liverpool va donc devoir se résigner à garder son “André-Pierre Gignac” de la Mersey jusqu’au bout de la saison, en espérant un réveil de la part d’un joueur soutenu mordicus par le sélection national Fabio Capello.