Roux, le Nord éclair !

Lille s’est bien repris après sa défaite contre l’Olympique de Marseille en s’imposant à Villeneuve d’Ascq face à l’AS Saint-Etienne (3-0) lors de la 21e journée de Ligue 1. Une rencontre qui a vu les débuts en fanfare du nouvel attaquant des Dogues Nolan Roux, auteur d’un doublé.

Nolan Roux

Quatre-vingt sept minutes et un doublé, voilà le temps qu’il a fallu à Nolan Roux pour s’adapter et se faire adopter par son nouveau club, Lille. Recrue surprise de l’hiver, le joueur formé au RC Lens a déposé ses valises en début de semaines dans le Nord pour la modique somme de 8 millions d’euros en provenance du Stade Brestois. Un transfert nécessaire pour des Dogues qui venaient de conclure avec le Fenerbahçe Istanbul le dossier Moussa Sow moyennant 12 millions d’euros. Et les dirigeants du Losc n’ont pas eu le temps de pleurer et de regretter le départ de l’international sénégalais. Titularisé pour son premier match avec les Dogues, Roux a remercié de la plus belle des manières sa nouvelle formation.

Bon dans le jeu, l’avant-centre de 23 ans s’est montré patient tout au long de la rencontre avant de briller dans les dernières minutes de la partie. A la conclusion d’abord d’une action d’école, Roux trompait le porter de l’AS Saint-Etienne Stéphane Ruffier de près (86e) avant de récidiver une minute plus tard sur un excellent service d’Eden Hazard, buteur un peu plus tôt sur penalty. Une équipe de l’ASSE qui réussit bien à Roux puisque celui-ci avait déjà inscrit un doublé aux Verts avec le Stade Brestois (2-2). L’ancien international Espoirs était satisfait en fin de rencontre devant les caméras de Canal Plus : “Avec une équipe comme celle-ci, on s’attend à voir des ballons exploitables à tout moment. Moi je les ai eus en fin de rencontre. Tant mieux.

Un doublé qui a également fait plaisir à son entraineur Rudi Garcia, comblé en conférence de presse : “Ces deux buts, c’est important pour son intégration. Nolan a été généreux, il a pesé sur la défense, il nous a offert de la profondeur. Il va nous amener ses qualités de finisseur.” Malgré la perte de Sow, meilleur réalisateur de la Ligue 1 la saison passée, et les méformes de Tulio De Melo et Ireneusz Jelen, Nolan risque de devenir rapidement plus qu’une simple Roux de secours…