Des Gunners renversants en Cup

Mené 2-0 à la pause, Arsenal s'est ressaisi pour renverser la vapeur et s'imposer contre Aston Villa à l'occasion du match de clôture du quatrième tour de la Coupe d'Angleterre (3-2). Totalement apathiques, les défenseurs d'Arsenal avaient laissé Dunne (33e) et Bent (45e+2) donner l'avantage aux Villans. Un doublé sur penalty de Van Persie (54e, 61e) et un but de Walcott (56e) ont finalement donné raison aux hommes de Wenger.

Dans le football, la logique n'est pas forcément respectée. Elle l'est encore moins lors de matchs de Coupe. Accroché sur son terrain par Middlesbrough (1-1), club de Championship, Sunderland en sait quelque chose. Dans son antre de l'Emirates Stadium, Arsenal recevait Aston Villa à l'occasion du match de clôture du 4ème tour de la FA Cup. Logiquement favoris, les Canonniers d'Arsenal n'ont plus que cette compétition pour envisager remporter un trophée cette année. En face, les Villans n'ont aucun complexe, bien emmenés par un trident offensif très intéressant composé de Gabriel Agbonlahor, Robbie Keane et Darren Bent. Ce sont, d'ailleurs, les Lions qui ouvrent le score à la demi-heure de jeu. Très en difficulté sur les duels aériens, la défense des Gunners craque sur un corner joué en deux temps, Keane dépose le ballon sur la tête de Dunne qui fusille Fabianski (0-1). Villa enfonce même le clou peu avant la mi-temps. Parti en contre, Ireland lance Bent qui doit s'y reprendre à deux fois pour battre le gardien des Gunners (45e+2, 0-2). Totalement absent défensivement, Arsenal sombre face aux coups de boutoir des attaquants d'Aston Villa.

Apathique, Arsenal se rebiffe

Mais la vérité de la première mi-temps n'est pas toujours la même que celle de la seconde. Bousculés pendant la pause par leur entraîneur Arsène Wenger, les Gunners reviennent sur le terrain dans de bien meilleures dispositions. Sur un corner de Van Persie, Mertesacker croit réduire le score de la tête. Si Given est battu, Ireland, lui, sauve miraculeusement sur sa ligne (48e). Étouffés, les Villans reculent et ont du mal à ressortir le ballon. Lancé par Song, Ramsey pénètre dans la surface de réparation adverse et se fait faucher par Dunne. L'arbitre désigne le point de penalty. L'occasion est trop belle, Van Persie ne tremble pas et remet sa formation dans la course (56e, 1-2). Auteur d'un superbe numéro côté droit, Walcott ramène, même, les deux équipes à égalité deux minutes plus tard. Après plusieurs dribbles, l'ailier anglais tente de tromper Given d'un petit extérieur du pied mais le portier irlandais repousse. Hutton surgit alors et dégage le ballon en catastrophe sur Walcott, qui contre le cuir directement dans les filets adverses (56e, 2-2). Au courage et avec énormément de chance, Arsenal revient dans la course.

Van Persie inscrit un doublé et qualifie Arsenal

Les Gunners prennent même l'avantage quelques minutes plus tard. Après une longue chevauchée, Koscielny est déséquilibré par Bent à l'intérieur de la surface de réparation. Une fois de plus l'arbitre n'hésite pas et offre un nouveau penalty à Van Persie, qui s'empresse alors de s'offrir un doublé (61e, 3-2). Assommés, les hommes d'Alex McLeish ne s'en remettront pas. Les tentatives de Clarke (78e) et de Keane (80e) n'y changeront rien. Passés à côté de leur 1ère mi-temps, Van Persie et ses coéquipiers ont su se rebiffer pour renverser la tendance. S'ils passent cette fois, les Gunners vont devoir se montrer plus efficaces défensivement pour s'éviter de nouvelles déconvenues. Au cinquième tour, ils affronteront le vainqueur du match opposant Middlesbrough et Sunderland.

Etienne Andurand