Arsenal à la relance en championnat

Restant sur trois revers de suite dans le championnat anglais, Arsenal a retrouvé le sourire en coupe d’Angleterre en livrant une énorme deuxième période contre Aston Villa. Dans la continuité de leur qualification pour les huitièmes de finale de la FA Cup, les Canonniers d’Arsenal peuvent profiter du faux-pas de Chelsea à Swansea pour revenir à trois points de la 4ème place en championnat.

Van Persie

Les Gunners vont-ils savoir profiter de l’euphorie de la Cup ? Dimanche, au quatrième tour de la Coupe d’Angleterre, Arsenal a décroché un résultat qui pourrait bien lancer la deuxième partie de sa saison. Restant sur trois revers d’affilée en Premier League, on a bien cru voir les hommes d’Arsène Wenger tomber plus bas que terre à la pause, en étant menés 2-0 sur leur pelouse par Aston Villa. Mais le second acte a été celui de la révolte pour les Londoniens, qui ont fini par l’emporter (3-2) en jetant toutes leurs forces dans la bataille. Et alors qu’on se dirigeait après 45 minutes vers un effondrement total, on a peut-être assisté à un acte fondateur au retour des vestiaires.

On en aura la réponse dès ce mercredi soir. Retour aux affaires de la Premier League pour les Canonniers, qui rendent visite à leurs voisins de Bolton. Des Wanderers encore plus mal en point, puisqu’ils occupent une inquiétante 17e place à un peu plus de la mi-championnat, avec une seule unité d’avance sur la zone rouge. Et ce classement pourrait bien ne pas s’arranger ce mercredi avec la venue d’Arsenal, étant donné les résultats de Bolton à la maison (8 défaites en 11 rencontres). De leur côté, les Gunners ne sont pas non plus très à l’aise en déplacement (6 défaites en 11 rencontres), s’inclinant dernièrement à Swansea et Fulham.

Sauf qu’une bonne partie des soucis défensifs des hommes d’Arsène Wenger, plutôt flagrants depuis le début de la saison, pourraient disparaître. Bacary Sagna, blessé depuis de longs mois, a fait sa réapparition sur la pelouse lors de la dernière rencontre, et pourrait débuter ce mercredi sur le flanc droit. Le retour de l’international français fixerait une ligne orpheline de l’un de ses cadres, et qui a dû compenser en alignant tour à tour l’inexpérimenté Jenkinson ou le peu convaincant Djourou. Retrouver une assise défensive ne serait pas du luxe pour le manager alsacien, qui sait qu’aux avant-postes il peut compter sur l’infaillible Robin van Persie. Avec le match nul de Chelsea à Swansea mardi, Arsenal a l’occasion de revenir à trois unités des Blues au classement, soit d’une 4e place synonyme de Ligue des champions la saison prochaine.